ATTENTION DANGER !

Publié le par FRED

 

JA DAX              1

CANEJAN           2

 

dax-canejan-029.JPG

                                                 Des jadistes à genoux

 

Au coup de sifflet final , un passionné , ancien sportif de haut niveau , m'apostropha :

« j’espère que cette fois-ci tu ne vas pas écrire que les dacquois ont dominé ! ».

En quelques mots , il venait de résumer l'essentiel de la rencontre . En effet , tout au long des 90 minutes hormis le denier quart d'heure , les jadistes subirent l'emprise sur le jeu d'une fringante équipe girondine qui s'appuya sur un quatuor offensif de grande qualité même s'il manqua d'efficacité dans le dernier geste . A la décharge des attaquants visiteurs , ils tombèrent sur un gardien local en état de grâce , auteur de plusieurs parades majestueuses , qui permirent à la frêle embarcation landaise de ne pas couler à pic .

Les girondins , forts d'une domination de tous les instants , prônant un jeu de l'avant , avaient logiquement ouvert le score dès la dixième minute sur un mouvement collectif d'école . Coté jadiste , rien ou pas grand chose à se mettre sous la dent tout au long du premier acte si ce n'est , au grand dam de leurs supporters , un inquiétant manque de maitrise technique individuelle et collective . Les deux camps s’étaient quittés à la pause sur le plus petit des écarts , score à l’évidence flatteur pour les hommes de Berdoyes, trop souvent mis en danger .

La deuxiéme période reprit comme la première avec toujours cette volonté affichée des visiteurs de jouer dans le camp adverse .La défense landaise va à nouveau souffrir le martyr pour endiguer les vagues offensives oranges . Et à l'heure de jeu , elle va finalement commettre l’irréparable en offrant un penalty indiscutable à des visiteurs tout heureux de cette aubaine . Ce coup de pied de surface est transformé en deux fois . 

Forts de cet avantage conséquent , les girondins vont desserrer l’étreinte pendant le dernier quart d'heure , permettant ainsi aux dacquois de refaire surface . Sur une frappe repoussée par le gardien visiteur jusque là au chômage , Farid toujours bien placé va faire planer le doute en réduisant le score . Les jadistes vont pousser jusqu’au coup de sifflet final pour tenter d’égaliser sans succès malheureusement .

Les girondins pouvaient laisser éclater leur joie au bout d'une prestation aboutie , une équipe qui si elle récite le même football à chacune de ses prestations va faire pléthore de déçus dans les camps d'en face . Quant aux dacquois , souhaitons leur de ne plus renouveler une telle prestation très éloignée de leur ambition , sous peine de vivre une nouvelle saison compliquée . 

dax-canejan-012.JPG

                                   Farid , un buteur trop esseulé 

 

 

 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

serieux il aurait pu prendre une branlée les dacquois sans leur gardien .et quand je pense qui il y a 3 ans environ il avait une bonne équipe de DH  .quel gachis car il ont meme pas le
niveau DHR .Quelle honte pour les grands chefs .
Répondre
F


On ne peut pas en vouloir aux joueurs qui ne sont finalement que les victimes de la politique sportive menée par les hautes autorités du club . Aprés , tout à fait d'accord avec vous
quand vous parlez de gâchis . Et quand je pense que les responsables se pavanent en toute impunité malgré leurs echecs successifs . A quand une remise en question de leur part ?????