Y A PAS EU PHOTO .

Publié le par FRED

 

JA DAX 2      0

DOAZIT        3

 

DAX-2-DOAZIT-015.JPG

                                            La solidarité dacquoise n'aura pas suffi .

 

Fortement handicapés par l'absence de nombreux titulaires , les réservistes dacquois se sont logiquement inclinés face aux chalossais de Doazit . Il fut terrible de constater que cette équipe , presque sans remplaçant , ne put qu'inciter à la compassion , par dessus une évidente sympathie . Faute de qualité dans quasiment tous les secteurs de jeu , les locaux subirent toute la rencontre même si la vaillance de tous parvint à ne pas faire enfler le score de façon démesurée . En effet , les visiteurs démontrèrent à tous les sceptiques qu'ils savaient manier le ballon , collectivement . Ils eurent même multes occasions de creuser un écart conséquent dans le premier quart d'heure mais il leur manqua à chaque fois un brin de réalisme pour tuer définitivement le match . Et ce ne fut qu'en toute fin de première période qu'ils prirent un avantage plus que mérité au regard de leur prestation, à la plus grande joie de leurs supporters chaleureux qui s'étaient installés en grand nombre dans la tribune .

En seconde période , les chalossais reprirent leur domination sans partage , récompensée par deux nouvelles réalisations. La victoire ne pouvait donc plus leur échapper face à des dacquois qui n'avaient pas les armes nécessaires pour les faire douter .

Faire le dos rond en attendant des jours meilleurs avec le retour des absents , telle doit être l'actualité jadiste . Pourvu toutefois que cela ne dure pas trop longtemps ...

Sans oublier un grand coup de chapeau aux visiteurs qui ont démontré que leur place tout en haut du classement n'était pas usurpée .

Malgré tout , au delà de la victoire ou la défaite , n'oubliez surtout pas de passer de bonnes fêtes de fin d'année .

DAX-2-DOAZIT-017.JPG              Du brouillard aussi dans les têtes et dans les jambes .

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article