UNE SOIREE PLEINE DE PROMESSES .

Publié le par FRED

 

JA DAX 2        4

PARENTIS       1 

 

 

dax-parentis-024.JPG

                                                       Les " anciens " ont donné l'exemple .

 

"Trop de foot tue le foot " argue-t-on avec justesse .

Il est vrai que l'overdose de matchs calculés , diffusés par les chaines sportives , en devient soporifique . Heureusement que parfois se dessine ce genre de rencontre comme celle de samedi soir qui te réconcilie avec le football que tu aimes . Tant pis pour les absents car le public présent  , maigre mais sympathiquement bruyant , assista à une prestation de haute volée de la part des réservistes jadistes . Dés le premier coup de sifflet , les hommes de Roméo se ruèrent à l'assaut des buts adverses . Au bout de soixante secondes de jeu seulement , l'arbitre aurait très bien pu siffler un pénalty sur une faute en pleine surface subie par le capitaine Farid . Malheureusement , lui seul ne la vit pas . Ce ne fut que partie remise puisque avant la 5 ème minute , ce même joueur donna un premier avantage à ses coéquipiers . Sur une frappe magistrale des 25 mètres à la suite d' un coup franc direct . Le ballon contourna le mur et finit sa course dans le petit filet opposé . Toujours aussi pressants au milieu de terrain , les jeunes locaux tentèrent de creuser un écart conséquent mais par excès d'individualisme , ils ne parvinrent pas à leurs fins . Tout au contraire , ce furent les visiteurs qui égalisèrent à la demi-heure de jeu sur un de leurs rares contres .

La mi-temps fut sifflée sur ce score de parité , très flatteur pour des papetiers décevants .

Boostés par le " coup de gueule " du capitaine jadiste dans les vestiaires , les gamins locaux reprirent le second acte plus concentrés . Il n'y eut plus alors qu'une équipe sur le terrain qui afficha une domination sans partage tout au long des 45 dernières minutes . L'aisance technique des Victor , Maxence , Antho et consorts fit tourner en bourrique les malheureux défenseurs visiteurs . Cette supériorité sans partage fut logiquement récompensée par trois buts signés Farid , Maxence et Benjamin , tous aussi beaux les uns que les autres par leur construction collective .

Cette réserve jadiste , après avoir balbutié son football , venait enfin de montrer son vrai visage qui laisse présager de nombreux succès à l'avenir .

Dommage que le staff de l'équipe fanion ne daigne pas assister aux prestations de ce groupe , il y découvrirait à coup sûr de jeunes et talentueux joueurs ....


dax parentis 028                             Et Romain dans tout çà ? discret ..... mais efficace .


 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article