UNE BOUTEILLE A MOITIE VIDE OU A MOITIE PLEINE ?

Publié le par FRED

 

JA DAX         1

OLORON      1

 

DAX-OLORON-022.JPG

                               Une défense dacquoise très sollicitée

 

Sans contestation possible , le grand bonhomme de la rencontre fut oloronais . En effet le plus que trentenaire Sartolou pesa de tout son poids sur le front de l'attaque béarnaise tout au long des 90 minutes . Au tableau d'honneur il faut toutefois y accrocher aussi le nom de Duchatel qui pour endiguer la puissance d'un tel joueur délivra une prestation haut de gamme dans une lutte sans merci , très engagée parfois même dépassant les bornes de l'acceptable . Une confrontation d'hommes qui ne désigna aucun vainqueur tant les deux protagonistes s'évertuèrent à ne rien lâcher jusqu'à l'ultime coup de sifflet . Les deux camps leur doivent certainement ce score de parité , qui toutefois n'arrange pas les affaires ni des uns , ni des autres .

Et pourtant les jadistes avaient parfaitement engagé les débats en monopolisant le ballon et en pratiquant de surcroît un football collectif de qualité . Cette emprise sur le jeu allait être récompensée par un but marqué dès la 18 ème minute par le tout jeune De Oliveira . En embuscade aux 25 mètres , sa frappe très pure à raz de terre finit sa course dans le petit filet opposé d'un gardien bearnais impuissant . Malheureusement pour les landais cette ouverture du score eut le don de réveiller les ardeurs des visiteurs qui petit à petit vont s'assurer la maîtrise du jeu . Ils vont peser de plus en plus sur l'arrière-garde dacquoise qui va faire preuve de beaucoup de solidarité pour ne pas craquer , grandement aidée il est vrai par un manque criant d'efficacité des attaquants adverses face aux cages dacquoises .Les béarnais vont toutefois être récompensés de leur domination juste avant la pause grâce à un penalty justifié , transformé en deux temps par l'omniprésent Sartolou ( voir la petite vidéo ...d'amateur ! ) .

La deuxième période va être beaucoup moins séduisante en tombant dans un football plus approximatif . A l'heure de jeu les oloronais auraient pu prendre l'avantage mais la frappe d'un des leurs s'écrasa sur la barre transversale . De son coté , l'escouade offensive landaise se montra bien trop timide pour bousculer la défense béarnaise . Il faut dire que les absences conjuguées des deux attaquants jadistes Marvin et Yaya pesèrent lourdement dans la balance . Les locaux n'avaient pas les armes nécessaires pour s'imposer si l'on y rajoute en plus la prestation transparente de Hamon . 

Quoi qu'il en soit , même si les matchs nuls ne distribuent que peu de points , les hommes de Destruhaut continuent leur série d'invincibilité .... en attendant des jours meilleurs .

 

    Le penalty marqué par Sartolou ....en deux temps !

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article