UNE BOUTEILLE A MOITIE VIDE OU A MOITIE PLEINE ?

Publié le par FRED

 

ARIN LUZIEN                2

ST PAUL SPORTS        2

 

MAX2.jpg

Petit coup d'arrêt pour des Luziens qui avaient tout pour remporter ce match. La solidarité et l’abattage de Loustalot ont permis aux Landais de Saint-Paul de freiner l'avancée des Basques. 

La première période fut plutôt ennuyeuse, les locaux tentent de poser leur jeu. Les Landais sont bien organisés autour de leur entraineur Loustalot. Les deux portiers restent spectateurs. Seulement après la demi heure de jeu, sur une accélération de Oyhampé trouvant le puissant Leclercq dans la surface, l'intervention, musclé, du défenseur landais sera jugé illicite par Melle Archat et Pierre Oyhampé va gonfler son capital buteur en transformant, facilement, le pénalty (1-0). A partir de là le match va s'emballer, les visiteurs vont commencer à inquiéter Couchot. Le tournant va se produire juste après que la mi-temps soit sifflée suite à un échange de mots entre Desautes et Rubio. Le défenseur de St Paul va rajouter le geste aux paroles sous les yeux de Monsieur Fey. Rubio verra le rouge brandi par Andréa Archat donc pas de deuxième période pour lui et les Landais sont réduits à dix pour quarante cinq minutes. Cette deuxième partie du match sera bien plus animée. Tout d'abord les locaux vont se faire surprendre par une action personnelle de Loustalot. Revenu dans la partie en étant en sous nombre les équipiers de Clément Rouel vont s’arque bouter ne laissant seul aux avant-postes que le grand Lafourcade. L'Arin va multiplier les actions jusqu’à trouver une nouvelle fois l'ouverture sur une belle volée de Pierre Oyhampé. Mais jamais ils n'arriveront à se mettre à l’abri et se feront même rejoindre à quelques minutes de la fin sur un missile en pleine lucarne du jeune Despouys ( 83 ème minute ). 

( source : Foot 64 )

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maxime Loustalot 01/11/2012 21:55


Salut Frédo,


Pour répondre à ta question, je dirai que le vase est quand même 


à moitié plein compte tenu du résultat et de la physionomie du match. C'est une équipe qui avait tout gagné à domicile, encore invaincue et qui ( je pense) sera parmi les 4 premiers de la poule à
la fin de la saison.


Maintenant pour que le vase soit plein, il faut sans faute bonifier ce résultat par une victoire dimanche contre Pessac.


A très vite.

moussa 31/10/2012 18:10


Félicitations cela reste un bon résultat après avoir été mené deux fois en jouant en plus à dix toute une mi temps .   moussa

FRED 31/10/2012 19:06



Aux dires de Benat , c'est une bouteille à moitié vide qu'ils ont ramenée du Pays basque ....