UNE AMERE DESILLUSION .

Publié le par FRED

 

JA DAX                         0       

PAU BOURBAKI             2               

 

003.JPG

                                  Trop de fébrilité au sein de la défense dacquoise

 

Que retenir de positif de la prestation jadiste en cet après-midi engoncée dans la froidure ? Assurément rien ou presque tant le jeu des landais frisa le plus clair de son temps avec le néant . Dans tous les secteurs de jeu en plus , avec une escouade défensive trop fébrile , un milieu de terrain trop laxiste et une ligne offensive aux abonnés absents .Seul Alex le portier local , auteur de plusieurs parades déterminantes , fut exempt de tout reproche .

Et pourtant , les visiteurs ne semblaient pas au dessus du lot malgré deux ou trois joueurs de grande qualité . Coté jadiste , Il aurait fallu être plus présent et combatif pour bousculer et faire douter ce bloc défensif armé de quelques gaillards  . Malheureusement il n'en fut rien tout au long des 90 minutes hormis peut-être le premier quart d'heure du second acte au cours duquel les landais se montrèrent plus entreprenants .C'est pendant cette période que Farid eut le ballon d"égalisation au bout du crampon mais sa frappe frappa le poteau gauche et le poteau droit avant d'être dégagée par un défenseur palois . Ce fut pratiquement la seule occasion digne de ce nom pour les landais . Et les béarnais dans tout çà ? Ils avaient ouvert le score dès la dixième minute sur une frappe aux dix huit mètres de leur numéro 9 . La balle finit sa course au raz du poteau droit du gardien local impuissant . Une ouverture du score quelque peu heureuse à cause d'un hors jeu palois pas signalé . Tout au long du premier acte , ils se montrèrent dominateurs dans l'engagement ,  se créant quelques occasions franches mal terminées .

Ils vont gérer sans trop de soucis la seconde période en se permettant même d’aggraver le score à un quart d'heure de la fin lors d'une de leurs rares incartades aux abords de la surface dacquoise en profitant d'un errement coupable de la défense locale . Les jadistes vont alors pousser jusqu'au coup de sifflet final de mademoiselle l'arbitre , trop timidement pour pouvoir inverser le sort de la rencontre .

Un match à oublier très vite pour nos representants pour repartir de l'avant , avant d'aller se mesurer à Oloron , le leader de la poule .

Pour clore le dossier , une question méritait toutefois d'être posée : Que pouvait il se passer dans les têtes des deux jeunes remplaçants dacquois qui se sont échauffés tout au long du deuxième acte et qui ne sont jamais entrés en jeu ?   

006.JPG                  Seul Alex , le portier jadiste , va échapper au naufrage .

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

xav 05/12/2013 10:22


faut jouer à 11, sans ramplaçants, comme en 1958. Tu te casses la guibolle, tu restes sur le terrain, comme ça t'es titulaire pendant 90 minutes. Juste si tu te fais attaquer par un renard enragé
ou piquer par un cobra, là, tu peux poser réserve... mais au moins tu joues et t'es pas remplaçant...

FRED 05/12/2013 18:30



J'ai du mal à comprendre le message !!!!!


Par contre si je me souviens bien ce n'était pas dans ta philosophie de laisser sur le banc deux jeunes remplaçants pendant 95 minutes ..........



supporter 02/12/2013 18:41


t'as raison , on en parlait aprés le match : à 2/0 c'est lamentable de ne pas faire rentrer les deux jeunes joueurs qui en bien du se cailler pendant qu'ils s'écchauffaient pendant toute
la seconde mi temps et qui n'aurait pas fait pire que les autres en rentrant sur le terrain . c'est quand meme pas la ligue 1 la Dhr , c'est un sport amateur et tout le monde doit jouer
.

FRED 03/12/2013 18:45



Certainement que les coachs avaient des raisons valables pour ne pas les faire entrer sur le terrain ....Aprés , il est vrai que si l'on se met à la place de ces joueurs , cette situation
est difficilement acceptable voire inacceptable pour des jeunes qui veulent avant tout jouer et pas passer le match à s'échauffer .