UN OEIL DIFFERENT

Publié le par FRED

 

Je me permets d'intervenir car je trouve ton résumé très réducteur.

Je tiens à féliciter tous ceux qui ont mouillé le maillot St paulois hier soir, et j'en ai encore la boule au ventre tant le scénario est cruel car ils ont fait le match parfait, et mes voisins spectateurs qui auraient pu être sur le terrain mais blessés ou suspendus ne me contrediront pas.

Entame parfaite contre une équipe à qui on ne peut pas enlever leur envie de jouer mais qui a joué très musclée. De bons mouvements et 2 occasions très franches de Pascal qui rate le cadre. Le 1er tournant du match se situe sur le but que nous marquons; Ludo part seul au but et est accroché par le dernier défenseur. L'arbitre siffle pénalty mais ne sort pas même un carton jaune!!

Marc le transforme sans trembler. La seule occasion dangereuse de Tarnos se situe juste avant la mi-temps quand le tarnosien bute sur Ludo seul à 7m du but.

La deuxième période  débute de la même façon. C'est là qu'arrive le 2ème tournant; sur une très belle ouverture de Benji, Pascal parti 2m derrière son défenseur le prend de vitesse et trompe le gardien. 2-0? Non car il a du prendre l'arbitre de touche de vitesse aussi, pourtant il n'y avait pas de brouillard ce soir! Résultat but refusé pour Hors jeu!!

Nous raterons quelques occasions de tuer le match et Tarnos butera 1 ou 2 fois sur un Ludo des grands soirs jusqu'à cette 85ème minute et un corner tiré au sol qui passe entre les jambes et fini dans nos filets!! Rageant.

Mais cette jeune équipe a du répondant et pendant les prolongations reprendra le jeu à son compte. Dans la deuxième période, Jean Cami rentré pour remplacer Loic blessé(1 de plus) à la 70 ème et auteur d'une superbe prestation déborde,  rentre dans la surface et est déséquilibré par le 4 adverse mais les arbitres ne bronchent pas; même pas celui qui avait vu le Hors jeu de Pascal à l'opposé et qui là devait avoir du brouillard dans les yeux car c'était à 10 m de lui!!: 3ème tournant.

On allait tout droit au pénalties quand ,après les arbitres, ce sont les Dieux qui nous se sont mis contre nous. Puisque le dernier tournant nous éliminera: Centre d'un orange de 25m quin'allait trouver personne à la réception. Vicente veut dégager, dévisse le ballon qui part en hauteur , bien au dessus des buts  et tout droit en corner quand , je n'avais jamais vu çà, une bourrasque de vent se leva à ce moment là et fit descendre le ballon à toute vitesse dans le but de Ludo médusé !!!! INCROYABLEMENT INJUSTE. Nous jouons la 119ème minute.

INCROYABLEMENT INJUSTE. Nous jouons la 119ème minute.

Voilà un résumé qui me semble plus près de la vérité et qui me laisse un goût amer car ils ne méritaient pas çà.

Ce commentaire est plein de rancoeur envers le trio arbitral ou duo car le 3ème était trop loin de moi. Le central n'a rien fait pour protéger nos joueurs sur quelques tacles adverses par derrière bien en retard et bien appuyés sur les  chevilles des jeunes Saint paulois qui auraient pu valoir au moins une exclusion. (pourtant ils savent nous dire qu'ils sont là pour çà). Et que dire des erreurs de l'assistant devant nous.

Voilà encore une fois un GRAND COUP DE CHAPEAU à tous mes coéquipiers qui ont fait le match parfait pour gagner mais c'est difficile de lutter contre 11 joueurs 2 arbitres et le Dieu Eole.

RDV dimanche à Lège pour un autre tournant peut être le bon celui ci !!

MAX

 

Il ne me reste plus qu'à citer l'abitre central : Monsieur Thierry Laurent . A vous de juger .....

 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claude 22/04/2012 00:33


TARNOS. Mais c'est bien simple, systématiquement nous avons été volé quand on jouait chez eux, une honte, le corps arbitral maison, et je me souviens même qu'une instance arbitral y siégeait.
Hors jeu imaginaires, et but refusés, fausses touches imaginaire et changement de sens du jeu gagné, fautes tarnosiennes non sifflées, de quels privilèges bénéfiient encore ces gens la. Si
j'étais joueur la bas, je partirais plutôt que de gagner ainsi.