UN MEME COMBAT ........

Publié le par FRED

 

SAINT PAUL SPORTS 2         1

PAUILLAC                           2

 

 

st-paul-pauillac-merignac-005.JPG

                           Le gardien landais très sollicité aura longtemps retardé l'échéance.

 

Comme leurs voisins jadistes , les saint paulois se sont logiquement inclinés face à des girondins qui se montrèrent largement supérieurs tant dans la qualité de jeu que dans l'impact physique . Le premier acte fut quasiment à sens unique en faveur des pauillacais qui toutefois ne trouvèrent pas la solution pour ouvrir le score , par maladresse devant les buts mais aussi en se montrant pas trop en veine puisque plusieurs de leurs ballons chauds finirent leur trajectoire sur barre et poteaux . Coté landais , malgré une vaillance évidente , leur qualité de jeu trop insuffisante les confina au simple rôle de sparring partner pendant les quarante cinq premières minutes .

Recadrés à la pause par leur coach Arnaud , les locaux affichèrent un visage un peu plus conquérant en seconde période . Mais la logique allait être respectée à l'heure de jeu et à la 70 ème minute , instants choisis par les girondins pour prendre un avantage conséquent . Les saint paulois vont pousser jusqu'au coup de sifflet final et vont être récompensés par une réduction du score à mettre au crédit de Junqua .

Le score score n’évoluera pas et ce sont donc les girondins qui repartent avec les quatre points d'une victoire incontestable .

Comme leurs voisins jadistes , les réservistes saint paulois sont incontestablement au creux de la vague . Comme leurs voisins jadistes , il va devenir urgent qu'ils se reprennent pour éviter de cruelles désillusions mais comme leurs voisins jadistes , qu'ils passent d'abord les meilleures fêtes de fin d'année possibles . Il sera temps après de se ressaisir comme pour les voisins jadistes .

st-paul-pauillac-merignac-009.JPG                          Une escouade offensive saint pauloise trop timide

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article