TRIBUNE LIBRE

Publié le par FRED

    logo foot small

N° Affiliation J.S / 40S 66 du 15/04/1980

N° Affiliation F.F.F. : 535772

 

0558 91 86 14 Fax : 05 58 91 86 14
Stade d ’Aurus - 40990 SAINT-PAUL-LES-DAX 
 
 
Je viens mettre fin au feuilleton concernant le rapprochement des deux clubs que sont la JAD et le SPS. Cette réponse s’est quelque peu fait attendre, car moi-même j’attendais une réponse qui ,soit disant, devait arriver de la part de l’omnisport et plus particulièrement de Mr Garcia lui même.
Ce projet avait vu le jour il y a déjà plus d’un an, car la JAD elle-même, en la personne de son président qui était à l’époque Mr Brunel, avait pris contact avec moi, pour m’exposer tout l’intérêt de cette idée. Après avoir validé, avec enthousiasme, en interne et auprès de la Mairie de St Paul Les Dax ce projet, nous avons subi une volte face de la JAD, suite à un refus de l’omnisport.
Cette année, après une analyse du passé et des perspectives à venir dans le football, j’ai décidé, après validation du bureau du SPS et de la Mairie de St Paul Les Dax en la personne de Mme le Maire, de relancer ce projet.
Après un premier entretien avec Mr Labeguerie Pascal qui a permis de définir un premier contour de ce projet, j’ai rencontré à sa demande Mrs Brunel et  Zaidi, pour leur expliquer le pourquoi et surtout le comment de ce projet.
A leur tour, ils ont validé l’idée de travailler à un tel rapprochement, mais avant d’aller plus loin, Mr Brunel n’a pas voulu donner son feu vert sans avoir l’accord de Mr Garcia Président de l’omnisport, pour éviter la même déconvenue que l’année dernière.
Quelques jours après Mr Pascal Labeguerie, par téléphone, me confirmait avoir le feu vert de Mr Garcia, et qu’il allait présenter le projet au comité directeur de la section football . Ce comité l’ayant validé, comme c’est d’ailleurs publié sur le site de la JAD football , nous avons décidé de communiquer sur le projet (article sud ouest) et de programmer une première réunion de travail pour mettre en place, soit une entité, soit un groupe de travail, ayant pour objectif d’être force de proposition et de validation.(Le« feu »groupe de pilotage, était composé des deux présidents, d’un vice président de chaque club, d’un intervenant de chaque école de foot, du responsable technique de la JAD Mr Zaidi , et de trois autres membres de chaque club).
Une première réunion de ce groupe de travail a donc eu lieu, durant laquelle Mr Brunel a confirmé que Mr Garcia avait validé le fait de travailler sur ce projet. Pour faire court, l’objectif final était d’aller vers une fusion totale, en passant par les étapes concernant les jeunes, tant dans la mise en place d’équipes compétitives que dans le développement du foot de masse. Une demande fut faite aux techniciens pour être force de propositions, et de se réunir rapidement pour définir les actions à réaliser sur le plan sportif.
Surprise, quelques jours après, un appel de Pascal Labeguerie a mis fin à cet espoir de voir un jour le football du Grand Dax s’exprimer avec toutes ses forces vives réunies. Bien sûr pour ne pas être totalement contradictoire, une petite porte restait soit disant ouverte au niveau des jeunes.
Les jours passant, j’ai essayé d’en savoir plus, en contactant différentes personnes proches des institutions concernées. La Mairie de Dax, ayant appris le projet par la presse, a exprimé son désaccord, et dans la foulée Mr Garcia a annoncé qu’il n’était pas au courant . Le comité directeur omnisport s’est réuni pour refuser catégoriquement ce projet.
Mr Garcia devait me téléphoner pour peut être m’expliquer cette décision. A ce jour aucun appel, seule une première ébauche de réponse courageuse par le Tchancayre, que j’apprécie beaucoup par ailleurs, et dernièrement un communiqué dans Sport Landes, que je n’ai pas encore lu à ce jour.
Aujourd’hui, 15 mars, toujours pas de nouvelles de Mr Garcia. Alors pour moi, le dossier est clos, et si j’ai tardé à communiquer, c’est que j’ai pour habitude de respecter mes interlocuteurs, et qu’il me semblait normal de patienter.
Sincèrement, je pense que Mr Pascal Labeguerie croyait à ce projet, que Mr Brunel a fait les démarches qu’il nous a expliquées, que Mr Zaidi avait la volonté de construire des équipes compétitives. Des erreurs ont certainement été faites, des personnes se protègent, d’autres, peut être les mêmes, pensent être propriétaires du football, d’autres sont encore dans un état d’esprit sportif qui les isolent. Je fais un simple constat suite à chronologie des événements. Je ne veux certainement pas passer pour un donneur de leçons et j’espère pouvoir constater plus tard que je me suis trompé dans l’analyse future du foot sur le Grand Dax et que la mise en place de ce projet aurait été une erreur. Sincèrement, je le souhaite pour tous les amoureux du foot.
Pour ceux qui ne connaissaient pas la teneur de ce projet je fais un petit retour sur ces grandes lignes :
-Réunir toutes les forces vives, les acteurs du football du Grand Dax, joueurs, dirigeants, bénévoles.
-Créer des équipes compétitives dans toutes les catégories.
-Permettre à tous, quel que soit leur niveau , de pratiquer leur sport favori.
-Communiquer et diffuser une image plus forte d’un club auprès des collectivités et des partenaires.
-Développer la formation au sein d’une école en partenariat avec toutes les structures scolaires.
-Intensifier le partenariat avec les autres clubs du Grand Dax pour surtout ne pas s’isoler.
-Ces clubs devaient participer à la création d’une véritable entité footballistique du Grand Dax. Ils devaient profiter et participer au travail de formation.
Projet ambitieux certes, mais au combien intéressant.
Pour moi la dispersion des joueurs, des dirigeants, des partenaires est un frein important au développement du foot.
Les changements récents au niveau des catégories de jeunes nous prouvent qu’il est difficile d’exister. Les futurs championnats seniors seront de plus en plus difficiles et il sera compliqué de lutter avec les grands pôles que seront Pau, Mont De Marsan, Bayonne et encore moins Bordeaux.
Le foot de masse est indispensable pour le développement de ce sport et il n’aura rien à gagner si un club, quel qu'il soit ,venait à connaître des difficultés, voire disparaître.
Je n’accuse personne, encore une fois je constate simplement.
Dernière interrogation, pourquoi ce qui peut se réaliser avec le basket entre Gamarde et Dax, ne peut-il pas se réaliser avec St Paul Les Dax et Dax ?

Mr Antoine Faure
President du SPS football
 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

moussa 31/03/2011 18:49



Le journal Sud Ouest a diffusé l 'article au départ et ensuite celui du tchancayre et ne permet pas au SPS de diffuser le sien , a t il quelque chose a cacher ??? ou fait il du favoritisme ??? .
J ' espére que le Président du SPS saura le lui rappeler un jour ( lors d 'une demande d ' interwie pour la coupe des Landes par exemple ) . Quant au fait d ' adhérer avec les autres assosiations
dacquoises a un échange n ' est pas gage de respect ou de valeurs éducatives de la part de la JAD .  Moussa 



FRED 31/03/2011 19:22



En effet , j'en conviens : c'est une façon bizarre de promouvoir la liberté d'expression pour un journal qui se doit de montrer son impartialité en publiant sans parti pris tous les
points de vue même s'ils peuvent être contradictoires .


Toutefois ce qui me dérange le plus c'est que des hommes n'ont pas eu le "courage" de contacter et d'expliquer de vive voix leur décision aux principaux intéréssés , le président Faure
ainsi que ses collaborateurs . Cela aurait été la moindre des moindres des choses ....



antiPrésident 29/03/2011 12:56



Tout a fais d'accord avec Moussa, et a la place de Pascal Labéguerie  je démissionnerai moi


Parce que la, ils
le font passé pour un con faut pas cacher le mot.


 



FRED 30/03/2011 18:31



Avec des mots differents , je suis moi aussi d'accord ......



moussa 28/03/2011 21:33



Merci Fred de nous tenir informés de l 'actualité du football du bassin Dacquois et surtout de nous donner la possibilité de nous exprimer . A la lecture de la mise au point faite par Antoine
Faure je me suis demandé si la démarche des responsables de la JAD lors des rencontres préparatoires en vue d ' une fusion était sincéres ou seulement une approche afin de destabiliser le SPS
voir le détruire . Je trouve que l attitude de ces personnes est inadmissible et honteuse puisque aucunes explications ni même escuses n ' ont été exprimées a ce jour malgré deux articles dans la
presse locale . Je ne suis pas surpris du comportement de certains d ' entre eux qui ne font que confirmer l ' intéret qu ils portent au football ( l ' argent et la gloire) oubliant leur role d
'éducateur auprés des jeunes . A quoi sert la fondation crée au sein du club si les valeurs qu elle défend sont bafouées par ces propres fondateurs . Je pense que la démarche de Pascal Labeguerie
était saines puisque il a saisi l 'opportunité de faire rencontrer les responsables des deux clubs et commencer a créer ce projet (qui me semble de plus en plus essentiel pour le football
Dacquois voir Départemental) et même le dévoiler par voie de presse . Ce qui me tracasse par contre de sa part c 'est de passer pour un con auprés de beaucoup de monde après ce volte face sans
aucune réaction envers ceux qui l ' ont trahi voir humilié en prenant cette décision laissant penser que tout son travail de préparation ne fut pas fait sérieusement voir pas du tout ( manque de
concertation avec le bureau omnisport et elus locaux ) . Personnellement je tiens a saluer son initiative mais je ne m ' explique pas sa présence à la Présidence actuel puisque désavoué sur sa
politique de travail par son bureau , mais cela le regarde . P....n que ca fait du bien de s ' exprimer ouvertement grace a ton site .  Moussa     



FRED 30/03/2011 18:29



en attendant un plus large développement , je tenais d'abord à signaler que cette mise au point a été publiée sur ce blog car le service sportif du journal Sud Ouest ne souhaitait pas
diffuser l'ensemble de son contenu , pour des raisons qui m'echappent .....


De plus , j'ai appris par le biais de "Dax le magazine" qu'une charte de solidarité avait été signée par les associations sportives dacquoises et dont le but premier est le partage et la
transmission des valeurs du sport que sont la tolérance , l'esprit d'équipe , le respect de soi et des autres , etc .... A première vue , certains responsables auraient raté quelques épisodes
......



antiPrésident 28/03/2011 12:59



Ce n’est pas de l'escrime voila pourquoi il ne veut pas le président !!!  Plus
sérieusement comment un président que l'ont aperçoit  au football que pour les grosses occasions ou s'il y a la presse, peut il prendre des décisions
a lui tout seul? Il y a un bureau alors il doit y avoir un vote ! Mais malheureusement j’ai bien peur que ce soit encore une histoire d’argent tout ca voila la vérité !!!