TANT PIS POUR LES ABSENTS .

Publié le par FRED

 

TABLEAU.jpg

 

 

S'appuyant sur une jeune défense très solide , les jadistes ont fait le job samedi soir en s'imposant face à des visiteurs accrocheurs qui le lâchèrent rien jusqu'au coup de sifflet final .

La victoire était importante pour les landais et bien sûr avant tout on retiendra ces quatre nouveaux points dans l'escarcelle jadiste .Toutefois , il ne faut pas occulter un fait de jeu qui assurément restera dans les annales du football régional . Car malgré des décennies passées derriére les main-courantes , ce fut bien la première fois que l'on assista à une telle scène . A la 20 ème minute , dans l'axe des buts visiteurs , aux 25 mètres , une faute est commise sur Anthony , très en verve tout au long de la rencontre . L'arbitre accorda alors logiquement un coup-franc pour les locaux mais dans le mouvement , ce même joueur frappa magnifiquement du gauche le ballon qui finit sa course dans la lucarne droite du portier girondin . Au lieu de revenir sur la faute sifflée , l'arbitre valida le but , à la stupéfaction générale et surtout au grand dam des girondins . Se sentant lésés par cette décision haute en couleur  , ils déposèrent une réserve sur le champ . Que serait il advenu du sort de la rencontre sans ce navrant incident ? On ne le saura jamais ....

Malgré tout , sans ce soucier de cet événement profitable , les coéquipiers du capitaine Mario tentèrent beaucoup,  pour se mettre à l'abri définitivement , avec plus ou moins de réussite .

En seconde période , les girondins bénéficièrent d'un penalty généreux , appelé généralement de compensation , mais c'était sans compter sur une superbe parade du portier jadiste qui détourna la beuchigue . Les landais prirent même un avantage conséquent à à la 70 ème minute , une fois de plus par l'intermédiaire d' Anthony . Le plus dur semblait être fait pour les jadistes mais c'était sans compter sur la volonté de girondins revanchards de revenir au score malgré une pluie de cartons jaunes . Ils furent récompensés de leur abnégation à la 85 ème minute , sur une frappe limpide aux vingt mètres dans l'axe des buts dacquois .

Plus rien ne sera marqué et ce sont donc les représentants du Grand Dax qui s'imposent sans que quiconque puisse crier au scandale malgré le fâcheux épisode du premier acte . 

 

dax-2-macau-004.JPG                 Pas de conflit de génération au sein de la réserve jadiste

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joueur 25/11/2013 20:04


je sais pas si tu la remarqué , sur le classement de la ligue le resultat n'est pas acquis , une reserve est deposé .

FRED 26/11/2013 17:39



comme toi j'ai constaté que la victoire jadiste n'a pas été entérinée .Je ne sais par contre pas quoi penser sur la réserve déposée par les visiteurs qui sont il faut le souligner dans
leurs droits car lésés par cette décision arbitrale .