RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN TOUR .

Publié le par FRED

 

ST VINCENT DE PAUL       5

MORCENX C.A.                  4

 

 

SYINCENT-MORCENX-016.JPG

 

A l'évidence , les morcenais avaient décidé de faire oublier leur piètre prestation sur cette même pelouse en Coupe d'Aquitaine , il y a quelques semaines . Effectivement , dès le coup d'envoi , ils se ruèrent à l'assaut du camp vincentien , au grand dam d'une équipe locale réduite à subir la domination sans partage des visiteurs . Déjà , au bout d'un quart d'heure de jeu , ils avaient scoré par deux fois , profitant à merveille d'un manque d’agressivité défensive de la part des hommes de Labat , peu habitués il est vrai à être autant chahutés . Dans la foulée , le camp d'en face se permettait même de rater un pénalty , magistralement bloqué par Matthieu Vieira .

 

Comme le suggéra Jurgen : " et si cet arrêt n'était finalement pas le tournant de la rencontre ? " . Il ne savait pas si bien dire car à partir de ce moment là , les locaux reprirent du poil de la bête . Malgré un score largement en leur défaveur , ils eurent la volonté de ne pas couler , un comportement couronné par un premier but de Jérôme qui fusilla d'un tir croisé le gardien visiteur .

Dés la reprise , les morcenais reprirent le large sur un coup franc direct  frappé aux 20 mètres en pleine lucarne ,  laissant Matthieu scotché sur sa ligne . Les visiteurs pensaient alors tenir leur qualification mais c'était sans tenir compte de la réaction collective de tout le groupe vincentien . En effet , sur un terrain se dégradant à cause de la pluie incessante , les locaux avaient décidé de ne pas baisser les bras et petit à petit ils reprirent la direction du jeu en s'octroyant la possession du ballon . Une volonté farouche qui fut récompensée par deux nouveaux buts du capitaine Mika et du toujours jeune Paul , de la tête . Encouragés par cette égalisation , les locaux se montrèrent de plus en plus pressants et finirent par prendre l'avantage sur un penalty transformé sans trembler par Jérôme . Sur cette action , le gardien noir et blanc fut prié de regagner les vestiaires avant l'heure pour des mots déplacés . Grâce à son coup du chapeau , Jérôme enfonça définitivement le clou en faveur de ses coéquipiers . La réduction du score des visiteurs en toute fin de rencontre fit passer le frisson dans des tribunes majoritairement féminines mais le score en resta là , prouvant qu'un match n'est jamais perdu avant le dernier coup de sifflet dès l'instant où l'envie de ne rien lâcher est collective .

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Commenter cet article

jerome 17/11/2014 14:14


felicitation a tous le groupe meme si la qualification fut compliquer sur un terrain difficile. ont retiendra le meilleur et cette victoire nous permet de continuer cette belle aventure et
pourquoi pas aller au plus loins.... a plus fredo

FRED 17/11/2014 19:57



je savais que tu avais quelques talents de buteur , mais là , imiter le corbeau comme tu le fais , je suis tombé sur le cul , bluffé !!!!!!!