REGARDER DEVANT ......

Publié le par FRED

JA DAX                                    0

CROISÉS DE BAYONNE       2

 

039019

 

Les matchs se suivent et malheureusement se ressemblent coté jadiste . En effet , ils n'ont pas dérogé à la règle en s'inclinant une fois de plus sur le même score que lors de leurs deux derniers matchs à domicile.

 Au coups de sifflet final le peu de spécialistes présents devant la tribune désespérément vide du complexe A. Darrigade s'interrogeaient sur le positif que pourrait bien retirer le coach local C. Destruhaut en analysant la prestation de son groupe . A première vue , les jadistes parurent tétanisés par l'enjeu tant ils se montrèrent timorés tout au long de la rencontre . Les absences conjuguées de Cardoso dont la percussion fit cruellement défaut aux avant-postes , de Moussa infatigable travailleur au milieu de terrain et celle de Duchatel à la rigueur défensive maintes fois éprouvée , pesèrent lourdement dans une balance largement déficitaire . Malgré beaucoup de bonne volonté affichée , les remplaçants ne se montrèrent que trop rarement au niveau de l'exigence de ce niveau de compétition .

Et les visiteurs dans tout ça .Dès le coup d'envoi , leur gestion du match parait simple . Ils ont décidé de s'appuyer sur un bloc défensif très dense articulé autour d'un axe central jeune mais de grande qualité .Face à une escouade offensive landaise aux abonnés absents , ils vont se contenter de gérer sans frayeur tout le premier acte en abusant toutefois de grands ballons en direction de leurs deux attaquants aux mensurations respectables . C'est loin d'être du grand football mais la tactique s'avère payante puisque sur un contre rondement mené juste avant la pose ils plantent la première estocade et crucifient ainsi le malheureux portier jadiste qui passait pourtant une soirée des plus tranquilles jusque là . Néanmoins , au vu de l'emprise basque sur le jeu , cet avantage n'est pas immérité .

017La deuxième période va beaucoup ressembler à la première. Face à des dacquois toujours aussi timides , les basques vont de nouveau s'appuyer sur un groupe compact et mener à leur guise le déroulement du deuxième acte . Seule une frappe aux 12 mètres de Daoudi qui malheureusement ouvre trop son pied fait trembler les visiteurs .

A la 75 ème minute , malgré deux précédents avertissements sans frais , l'infortuné gardien local Lartigau , trop avancé , se fait lober sur une frappe basque des 40 mètres .

La messe est dite , plus rien ne sera marqué jusqu'au coup de sifflet final .Les visiteurs solides mais sans génie repartent à Bayonne avec quatre points mérités si l'on se fie au scénario de la rencontre . Coté dacquois , la victoire était pourtant impérative pour redresser la tête .Cette nouvelle défaite est à oublier au plus vite sous peine de s'enliser dans un doute inextricable . Une réaction positive est donc attendue dés samedi prochain à Oloron .


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article