QUAND RIEN NE VA !

Publié le par FRED

 

ST PAUL SPORTS              1

STADE BORDELAIS  2       4

 

 

le-cha.jpg

 

Les saint paulois ont bu le calice jusqu'à la lie au terme des 90 minutes . La première période fut agréable grâce à la volonté des deux camps de vouloir jouer au ballon . Les deux équipes , au fort accent juvénile surtout coté bordelais  , se rendirent coup pour coup sans agressivité en démontrant chacune à son tour de réelles qualités collectives . Le premier grain de sable qui enraya la belle prestation locale fut la sortie prématurée sur blessure de Kevin Bois , auteur d'une entame prometteuse . A la demi-heure de jeu , somme toute équilibrée , les locaux encaissèrent un premier but sur une frappe trés pure à raz de terre du capitaine visiteur , dans l'axe aux 25 mètres . Second coup du sort pour le camp landais dans les minutes qui suivirent : l’emblématique Loustalot fut contraint de quitter prématurément ses partenaires à cause d'une cheville douloureuse . Malgré ce nouvel handicap, la pause fut sifflée sur une avance minimale pour les visiteurs alors que les locaux auraient très bien pu égaliser dans les derniers instants de la première période .

Tout s'enchaina très vite en seconde période en défaveur des saint paulois . Trois buts supplémentaires en un quart d'heure vinrent corser l'addition pour des minots bordelais qui certainement n'en esperaient pas tant  . D'abord , un premier sur un CSC de JC replacé dans l'axe défensif  , un second sur un coup franc anodin visiteur qui finit sa course dans les buts du malheureux Jacquemin sans que personne ne touche la balle et enfin un dernier sur une frappe en pleine surface d'un attaquant visiteur profitant d'un marquage approximatif de la défense locale . Malgré ces erreurs répétitives , les landais ne baissèrent pas les bras et finalement parvinrent à sauver l'honneur sur un pénalty transformé par Degos Jr . Il y a des matchs comme celui ci au cours desquels rien ou pas grand chose ne va à cause d'une suite d’événements défavorables . Mais aussi un genre de rencontre qui doit également servir à forger l'expérience de chacun .

Pour clôturer le dossier , il faut aussi reconnaitre que la place de dernier de classe des girondins est une énigme . Avec le football de qualité qu'ils ont montré tout au long de la rencontre , ils méritent assurément beaucoup mieux !

 

classement

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Salut Fred il ne faut pas oublier que cette équipe est une réserve de CFA et que le club est dans du travail de formation avec des équipes de jeunes qui évoluent en ligue afin d alimenter les
seniors . Je pense que la position au classement n est pas un problème aujourd hui pour cette équipe qui travaille sur la saison et je verrais bien cette équipe jouer les premiers rôles en fin de
saison comme la réserve du Pau FC dans cette poule qui semble plus relevée que l autre . En ce qui concerne le SPS cette défaite n est pas catastrophique au vu des événements du match et de leur
début de saison (4 victoires et 2 défaites contre 2 grosses équipes de la poule) que peu de monde (moi le premier) aurait pensé . Bon rétablissement aux blessés et bonne continuation a Max et son
groupe .   moussa
Répondre
F


Toutefois , il n'est jamais bon de perdre un match à domicile et à fortiori 2 . L'hiver arrive , attendons donc un peu pour nous faire une idée plus précise des capacités sur le long
terme de cette jeune équipe ...



L

Exact. Les bordelais ne sont pas à leur place.....les saintpaulois s'en sont rendus compte. Mais c'est une rencontre qui doit conduire tous les bleus à analyser les raisons de cet échec, afin de
rebondir rapidement. Ils le peuvent. L'animation du jeux a été partagée : les bordelais ont, en plus des cadeaux saintpaulois, montré de très belles qualités, tant technique que physique,
sans oublier leur vivacité. Un belle équipe qui en fera souffrir d'autres.


 
Répondre
F


Cette équipe bordelaise très jeune hormis son capitaine a montré beaucoup de qualités individuelles , à l'image de son petit 10 très technique , parfois mange-ballon il est vrai , mais
elle s"est appuyée aussi sur une grande discipline collective . Bien aidée évidemment par les cadeaux avant l'heure des hommes de Loustalot .


A méditer donc pour progresser .