MISERE , MISERE .....

Publié le par FRED

 

 

AVIRON-ST-PAUL-013.JPG

                                      L'ex jadiste Quentin , bourreau des saint paulois .

 

 

AVIRON BAYONNAIS 2        2

SAINT PAUL SPORTS          0

 

Comment défendre l'indéfendable ?

Pour ne pas paraitre trop critique , on affirmera que les landais ont vécu une " après midi sans " comme une grande majorité des équipes au moins une fois par saison . Mais bon sang que leur prestation autant individuelle que collective fut pathétique tout au long des 90 minutes ! seul Jean Camille , le plus jeune d'entre eux , se montra digne de la DSR au sein d'un groupe qui ne réussit rien ou presque que ce soit techniquement ou tactiquement . Et pourtant , en face , pas de foudres de guerre à l'appel si ce n'est une équipe bayonnaise disciplinée malgré sa jeunesse qui démontra beaucoup plus d'envie que des landais amorphes .

C'est l'ex dacquois Quentin qui va ouvrir le score à la 40 ème minute en poussant le ballon dans les cages vides sur un ballon anodin , mal contrôlé par Thomas le portier saint paulois .

On aurait pu croire à un bénéfique coup de gueule dans les vestiaires visiteurs pendant la pause pour réveiller toutes les énergies . Que nenni ! le deuxiéme acte fut la copie conforme du premier . Les réservistes basques se permirent  même d'augmenter leur avance à l'heure de jeu sur un coup de tête d'un attaquant basque , laissé étrangement seul  au deuxiéme poteau . Et toujours rien à se mettre sous la dent coté landais . Il aura fallu attendre la 80 ème minute pour voir enfin la première et unique occasion digne de ce nom pour les visiteurs . Sur un coup franc dans l'axe aux 20 mètres consécutive à une grosse faute sur Romain qui valut au coupable de regagner les vestiaires avant tout les autres .  Le capitaine Loustalot le frappa mais la trajectoire de la beuchigue termina sa course sur la transversale basque .

Quand rien ne va , rien ne va .....Il devenait grand temps que l’arbitre siffle la fin de la rencontre .

Un non-match à oublier très vite coté paulois pour éviter que le doute s'installe et que surtout , ils sachent qu’ils doivent une revanche à tous leurs supporters .

 

AVIRON ST PAUL 008

                            Une défense bayonnaise quasiment jamais mise en danger .

 

 

 

 

 

 

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article