MATCH NUL ENTRE LANDAIS ET BASQUES

Publié le par FRED

imagesCATTZ4W9Ce deuxième match de la terrible semaine landaise aurait dû constituer une affiche alléchante pour les mordus de foot .

Et pourtant , faute d'annonce dans la presse sportive départementale , faute à un public aux abonnés absents , faute à un préposé au panneau d'affichage certainement en vacances , faute aussi au froid de plus en plus piquant , ce derby ne restera pas dans les annales du club jadiste .

Il est vrai qu'en plus , les landais  présentaient un 11 de départ fortement handicapé par l'absence de plusieurs de ses cadres ( Berdoyes , Duchatel , Feuille , Herisson , Pécastaing ) .En face , le coach bayonnais avait décidé d'aligner une équipe certes jeune mais aussi constituée à grande majorité de joueurs ayant déjà goûté aux joies ( ou aux peines ....) du championnat  de National .bayonne.jpg

Dés le début de la rencontre , cette différence de niveau est criante tant la domination bayonnaise parait inexorable .Le jeu collectif bien léché des basques confisque le ballon à des dacquois qui opposent toutefois une application défensive très stricte . Malgré cette volonté locale , en toute logique , dès la 10 ème minute , les visiteurs vont prendre l'avantage sur une action d'école conclue par une tête croisée du 8 basque , ne laissant aucune chance à l'infortuné mais toujours vert ( malgré son grand âge ...) gardien local Nicolas Bernet . Les supporters dacquois pouvaient alors objectivement se demander à quelle sauce allait être mangée leur équipe favorite .Et pourtant , à force de courage , les landais vont réussir petit à petit à desserrer l'étreinte face à des visiteurs un peu trop joueurs .Le jeu va donc s'équilibrer au milieu de terrain sans toutefois qu'une occasion digne de ce nom vienne réchauffer les deux gardiens .Il faut donc attendre la 40 ème minute pour voir enfin l'occase franche dacquoise se transformer en but . Sur un coup franc des 25 mètres frappé dans la boite par Cazenave ( ? ) , Farid ( encore lui ) en embuscade au deuxième poteau , dévie le ballon de la tête dans la lucarne du portier basque trop attentiste .

La deuxième période va se dérouler sans saveur avec de chaque côté trop peu de situations chaudes pour permettre au famélique public frigorifié de s'enflammer , hormis une frappe bayonnaise sur la transversale jadiste à la 70 ème minute .

Malgré ce score final de parité , à qui profite le plus le partage des points ?

Entre une équipe fortement diminuée qui a démontré beaucoup de courage et de volonté tout au long de la rencontre en dépit d'un environnement peu motivant et un groupe qui aurait dû sans trop forcer empocher la mise , j'ai ma petite idée .....

En tout cas , malgré un spectacle de petite qualité ,je tenais à leur tirer un coup de chapeau en leur rappelant que c'est à la fin du bal que les musiciens sont payés....   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joueur 21/01/2011 09:22



Comment pouvez vous m'expliquer la diference d'analyse du match entre votre commentaire et celui qu'on peux lire sur le site officiel de Dax ?


qui as raison ??????? j etais pas au match !!!!!!!



FRED 21/01/2011 14:50



A l'évidence , le rapporteur sur le site jadiste fait preuve d'objectivité que je qualifierai de subjective .


J'essaye de mon coté d'être le plus neutre possible .Alors peut être que ce fut un match de grande qualité et pourtant les dacquois n'ont eu qu'UNE occasion franche durant toute la
rencontre sur laquelle ils ont d'ailleurs égalisé .Pour exemple , Nico Jacob qui est rentré à la pause a été transparent jusqu'au coup de sifflet final .Sans vouloir l'accabler , son manque
de compétition s'est avéré flagrant


Par contre , j'ai tenu à écrire que je les ai trouvé  très appliqués et très solidaires , se battant avec leurs armes .Est ce que ces vertus démontrées tout au
long de la rencontre font d'elle un spectacle de qualité ? permettez moi d'être quelque peu sceptique .


De plus si mon analyse peut paraître inexacte , il suffit de poser la question aux différents ex joueurs ou entraîneurs présents mercredi soir . Il me semble  sans trop me tromper
que leurs commentaires allaient majoritairement dans mon sens ....  


Une dernière remarque : voici une remarque sur la rencontre par le coach bayonnais , trouvée dans la presse basque :


 « Le match a été un peu à l'image de cette première moitié de saison. On se procure des occasions énormes qu'on ne met pas au fond » expliquait Cédric Pardeilhan hier.
Restant à la merci de la moindre erreur, les Bayonnais ont encaissé un but juste avant la pause.