LES SAISONS SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT .

Publié le par FRED

 

JA DAX          0

OLORON        0

 

dax-oloron-002.JPG

                         Le capitaine dacquois en manque de réussite

 

Comme il y a plus d'une décennie , l’équipe phare du club dacquois va se retrouver la saison prochaine au deuxième niveau de compétition des championnats de Ligue . Une sacrée claque pour la politique sportive menée pendant cette longue période ? je vous laisse seuls juges ....

Et pourtant une fois encore , un succès aurait très bien pu récompenser tous les efforts déployés sur le terrain par des dacquois qui se montrèrent comme à leur habitude généreux à défaut d'être efficaces . Une justesse dans le dernier geste qui manqua à ce groupe comme à l'accoutumée , l'empêchant comme trop souvent d'engranger des points pour pouvoir terminer dans la première moitié du classement . De leur coté les béarnais s'étaient déplacés en terre landaise avec un objectif bien précis si l'on se réfère à leur positionnement sur le terrain : d'abord ne pas perdre et si on peut ,  marquer sur un contre .....

Tactique appliquée à la lettre par un groupe qui ne prit que peu de risques tout au long des 90 minutes . La domination territoriale fut donc jadiste avec envie et détermination , jusqu'aux abords de la surface adverse . Un gardien adverse de talent mais aussi et surtout  un manque de sérénité des attaquants landais privèrent les dacquois d'un succès à leur portée . Pour preuve , à la 42 ème minute ,  sur un centre de Gaby venu de la droite ,  le capitaine Farid idéalement placé dans l'axe des buts aux 12 mètres écrasa trop son plat du pied . Le ballon atterrit dans les bras du portier visiteur , tout heureux de cette aubaine .

Dès la reprise , les béarnais auraient pu réaliser le hold up parfait . C’était toutefois sans compter sur Christophe qui sortit une parade remarquable pour dévier en corner un lob astucieux . Ce fut quasiment sa seule intervention notable de toute la rencontre . Jusqu'au coup de sifflet , les landais eurent plusieurs occasions sérieuses de tuer le match . Mais des frappes trop imprécises , pas cadrées eurent raison de leur indéniable envie de s'imposer . En toute fin de match , la rentrée sur le terrain de Pit , pourtant soutenu par fan club bruyant , ne changea malheureusement pas la donne .

Les hommes de Destruhaut , abattus , venaient de laisser échapper pour la énième fois une victoire qui leur tendait les bras . 

dax-oloron-031.JPG

                                 Les cinq dernières minutes ou la rentrée remarquée de Pit

 

 

 

 


Publié dans SPORT

Commenter cet article