LA LIGNE D'ARRIVEE TOUTE PROCHE

Publié le par FRED

 

headerdax

 

 

Comme leurs voisins saint paulois , les jadistes n'ont plus les cartes en mains pour assurer leur maintien . Une seule alternative s'offre à eux : la victoire et seulement la victoire  . Un succès qui , sans se soucier du sort de l'Aviron Bayonnais en CFA 2 , les  sauverait en cas de défaite de Cenon en déplacement à Oloron qui finit en roue libre , sûr de terminer premier de cette poule A de DHR . Souhaitons que les béarnais jouent le jeu à fond et  que surtout ils aient la mémoire courte .....

Quoi qu'il en soit , les hommes de Destruhaut qui se déplacent en Pays Basque du coté d'Hendaye se doivent de l'emporter face au dernier de la classe . Les dacquois n'ont plus marqué le moindre but depuis six rencontres et sont donc classés dans les bas fonds des bas fonds du challenge de l'offensive qui prend en compte tous les niveaux régionaux .

Toutefois , les basques s'appuient sur une assise défensive qui prend l'eau à chacune de ses prestations en encaissant une moyenne de 3 buts par rencontre . On ne voit donc pas comment les landais n'arriveraient pas à faire sauter le verrou hendayais malgré la timidité chronique de leur secteur offensif .

Comment alors ne pas être persuadés d'une cinquième victoire dacquoise , synonyme d'espoir ?

Réponse à partir de 15h30 dimanche sur le terrain d'honneur du stade Lizarazu .

 

NB : une autre raison pour que les jadistes sortent vainqueurs de cette rencontre : il se dit avec de plus en plus d'insistance dans les couloirs jadistes que ce match serait le dernier sur le banc dacquois pour le coach Destruhaut et son adjoint  . Affaire à suivre ....

 

 

   

 


 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article