LA DEMAGOGIE EST A LA DEMOCRATIE CE QUE LA PROSTITUTION EST A L'AMOUR

Publié le par FRED

Je me suis permis de récupérer le commentaire de Moussa pour en faire un article principal afin de dénoncer comme lui les discours démagogiques teintés de contre vérités qui fleurissent sur le site jadiste et pire encore dans la presse départementale . Par respect pour tous les éducateurs concernés ainsi que pour refuser cette sordide récupération , je me devais de livrer à tous ces vérités que peuvent bien sûr entériner tous les acteurs :  
 
Salut Fred  je me permet d'utiliser une fois de plus ton site pour rétablir la vérité , mais surtout empêcher certaines personnes de récolter  les fruits du travail des autres . En parcourant le résumé du match de Samedi  je découvre avec plaisir que MARVIN  ai pu participer a la victoire de l'équipe 1 contre ST  EMILION en marquant en plus le troisième but ( félicitations MARVIN ). Même si cette participation  est due à des absences  je trouve que cette initiative d'intégrer  un jeune joueur  encore U18 intéressante  pour  son  avenir . Ce qui me dérange par contre c'est la récupération  par faute d'informations  ou  comme je le pense par mensonge . Je ne sais pas qui a fait le commentaire mais lorsque cette personne aborde le passé de MARVIN elle parle de pur produit de l'école de foot de la JAD  ce qui est faux puisqu 'il a commencé le foot a Mimizan (6 années ) jusqu'en benjamin  et est arrivé a  Dax en  13 ans alors que j'occupais la fonction de responsable de l'école de foot et grâce aux  relations que j'entretenais avec ses parents ( a noter que le club de Mimizan n' a jamais essayé de l'empêcher de venir évoluer à la JAD  ) . Le premier  éducateur  a l'avoir fait travailler mais surtout qui l'a mis en confiance c'est  GUILLAUME  LESUR ( épaulé dans les moments difficiles par DENIS  ORENGA nouveau responsable de l'école de foot ) qui malgré un jeune groupe et les difficultés des installations et de la naissance de l'entente avait  réalisé une excellente saison  et assuré le maintien en ligue ( a l'issu de celle-ci au grand regret de ces joueurs GUILLAUME quitté le club pour incompatibilité d'humeur avec  le manager  général) . L'équipe n'avait plus d'éducateur pour redémarrer la saison et suite à leur sollicitation et n'ayant plus de fonction  j'ai accepté la responsabilité du groupe 13 ans aidé par FRANCOIS  DOUET ,  BERNARD  BERGER et  BRUNO  DUBOSCQ  encadrant l'équipe 2  et  l'incontournable  MANU  BONILLO  l'équipe 3 . Après 3 mois de fonctionnement et  suite aux reproches d'Ahmed j'ai démissionné laissant le groupe 1 au trio BRUNO PACE  , MICHAEL  LEE et  son papa MICHEL  qui au terme d' une excellente organisation ont à leur tour réussi à maintenir l'équipe en ligue . En 15 ans l'année suivante le groupe (empêché par St Paul d'évoluer en ligue suite au désistement d'une équipe) est confié a 
BERNARD  THIOLAS  et FRANCOIS  DOUET  qui  malgré la rudesse du championnat  district et la domination du Stade Montois 2 arrive a finir à une excellente 3ème place . Marvin ne faisant plus parti de l'équipe puisque  muté à l'Aviron en milieu de saison ( parce le club ne correspondait plus a ces attentes  footballistiques ) pour un retour l’année dernière en 18ans  sous la responsabilité de MICHEL  DUPIN  pour 3 mois  et  PASCAL  CAULONQUE  les  4 autres . Si je ne me trompe pas le garçon a évoluer  6 ans a Mimizan ( foot animation ), 3 ans et demi a Dax (13,15,et 18 ans )et 1 an et demi  a Bayonne (15 ans ) .

De quelle école est il le « produit » ?  Qui est l’éducateur qui a suivi son évolution depuis quelques années sans être inquiet ? Combien reste t’il d’éducateurs à la JAD qui ont participé à sa formation  et combien étaient ils Samedi pour le voir évoluer ?
Je trouve que de se servir de la participation de Marvin en équipe 1 comme un exemple de réussite de formation est minable alors que 2 joueurs sur 14 ( Thomas et Farid malgré un passage à Bayonne ) seulement sont vraiment issus de l’école de foot de Dax . J’ai voulu dénoncer le mensonge parce que je ne supporte pas de voir la récupération de cette situation en faisant penser que le club fonde des espoirs sur ces jeunes joueurs alors qu’il en fait venir à prix d’or . J’assume ce que j’écris et suis prêt à en débattre . 

Moussa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fidele lecteur 30/01/2010 17:24


Bravo à Moussa pour sa franchise et son honnêteté. Dommage que la JAD n'ait pas su le garder ! Tout comme d'autres éducateurs bénévoles et très compétents et qui ont jeté l'éponge. La JAD
devrait se pencher sur ce problème.
Tout comme celui de ne pas ouvrir les portes à certains jeunes Dacquois considérés d'office mauvais à une malheureuse sélection de 2h ou d'en écoeurer d'autres en ne valorisant que l'équipe
1.
Plutôt que de faire venir à prix d'or des jeunes et moins jeunes d'autres clubs, on devrait donner la priorité à tous ceux issus des villes de l'Entente et surtout aprrendre la patience à
tous, surtout aux responsables de la JAD envers ces jeunes qui ne demandent qu'à jouer, qu'à apprendre à mieux jouer et à montrer qu'ils sont capables à leur niveau d'aider l'équipe à gagner. Rome
ne s'est pas construite en un jour et les talents des uns sont souvent basés sur la confiance et le respect des autres. Croire au potentiel de nos jeunes, même le plus "mauvais" d'entre eux, c'est
le début du talent. Et je suis persuadé qu'il y a plein de jeunes ici prêts à se surpasser si on leur en laisse la chance, qu'il y a plein de talents à Dax qui ne demandent qu'à éclore.
Pas la peine d'aller chercher ailleurs.


FRED 01/02/2010 18:02


Comme il l'a écrit , il gênait car avec sa " grande bouche " il n'avait pas peur de dire ce qu'il pensait .
Tout le monde sait qu'à Dax si tu vas à l'encontre de la volonté de la direction du club et en particulier celle du manager général , tu es insidieusement poussé vers la sortie .Pas question de
compétences ou d'intérêt général : tu gênes , tu dégages ......
Concernant le choix de la politique des jeunes engagée depuis de longues saisons par les actuels responsables , le pourcentage de joueurs jadistes dans les équipes seniors qui frise le
zéro en est un terrible constat d'échec .