J A DAX / LORMONT : TUEUR DE PLAISIR

Publié le par FRED

Les amoureux du beau jeu attendaient avec impatience cette rencontre entre une équipe dacquoise surfant sur la vague de la confiance après une remontée spectaculaire au classement et une équipe de Lormont , leader de la poule au bénéfice de matchs reportés . 
Le premier quart d'heure laisse entrevoir une confrontation sérieuse et de qualité entre deux formations qui cherchent tour à tour à imposer son propre jeu .Malheureusement , c'est juste à ce moment là que l'arbitre du match M. Brunet , victime certainement d'une crise d'autoritarisme aiguë , décide de renvoyer aux vestiaires le 4 visiteur , coupable à ses yeux d'une main volontaire très discutable en position de dernier défenseur ( il ne l'était pas .....).
Comme à Aire face à St Vincent , par cette décision contestable , l'homme en noir a décidé de changer lui seul le scénario alléchant de la rencontre . En effet à partir de cette 20 ème minute , les visiteurs décident par obligation de procéder par contres et de se regrouper au milieu de terrain en s'appuyant sur leur excellent gardien , impérial dans les airs et décisif sur sa ligne . 
De son coté , le dernier rempart jadiste Cesaro va passer une soirée des plus tranquilles , n'ayant aucune intervention sérieuse à assurer hormis dans le second acte un contact rugueux avec .... un de ses partenaires .
Forts de leur supériorité numérique , les jadistes vont s'octroyer la possession du ballon et se montrer à plusieurs reprises dangereux , surtout au cours du second acte  . Ils vont toutefois buter jusqu'au coup de sifflet final sur une défense bien regroupée et sur un gardien en état de grâce .
Il faut tout de même constater que sans un manque d'application ( contrôles mal maîtrisés, excès individualistes ) et avec " un poil " de concentration supplémentaire dans le dernier geste , les dacquois auraient pu et auraient dû empocher les quatre points de la victoire sans que quiconque puisse crier au scandale .
Certainement que Minerve , déesse de la Sagesse , avait décidé après l'expulsion injustifiée que seul le partage des points serait un résultat équitable .......


A noter la présence surprise sur le banc des remplaçants d'un des grands espoirs de l'école jadiste : Djamel . J'aurais préféré y découvrir mon pote Said ....mais cela n'engage que moi .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article