IL NE LEUR RESTE QUE LA COUPE DES LANDES .....

Publié le par FRED

 

 

HIRIBURUKO AINHARA        4

ST PAUL SPORTS                      4

 

 

ba7_4814708-7198366_612x459_75sasi__mbzlr7.jpg

 

 

La première période ressemble un peu à un jeu stratégique. Les Landais gardent le ballon et font tourner dans leur partie de terrain. Les Basques sont au pressing haut et s'alignent (dangereusement) au niveau de la médiane. La première erreur vient de la défense visiteuse. Sur une remise de la tête pas assez appuyée, Erramouspé en profite pour tromper Seiracq. La tactique des deux équipes ne bouge pas pour autant. Mais à force de jouer avec le feu, Loustalot, sur sa troisième tentative en solo, égalise. La deuxième période sera toute folle. D'abord une histoire de pénaltys, le premier pour Delsol mais Gariador ne manque pas le sien trois minutes plus tard. Les Basques vont même reprendre l'avantage car leurs attaques sont bien construites. Loustalot punit une seconde fois l'alignement St Pierrot et ramene son équipe à 3-3. Le suspense n'est pas pour autant terminé, et les cinq dernières minutes sont encore plus débridées. Le grand centre avant Lafourcade pense donner la victoire avec une frappe sous la transversale de Meneteau, mais la volonté et la hargne des Basques sont récompensées par une superbe frappe de vingt mètres de Sauvage dans les ultimes instants du match. A 4-4, avec beaucoup d'efforts déployés pendant quatre vingt-dix minutes, la prolongation est un peu moins attrayante. Personne ne trouvant la faille, la qualification s'est jouée aux tirs au but. Meneteau, en stoppant le premier tir de Clément Rouel, a montré le chemin et les tireurs saint-pierrots ont fait le reste.

( source : J.Grimaud Foot 64 )    

 

 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article