HUIT TOURS ET PUIS S'EN VONT .

Publié le par FRED

 

JA DAX                      0

LEGE CAP FERRET      3

 

dax-lege-008.JPG

                                                Une tribune plus garnie que d'habitude

 

En fin  de compte , les jadistes n'ont pas à rougir de leur élimination . Entrés dans le giron des petits au bout de tant de tours , ils se sont logiquement inclinés face à un des cadors de la compétition .

A coup sûr , les visiteurs ne s'attendaient pas à une telle opposition dans la première demi-heure  . En effet , dès l'entame , les landais morts de faim firent quasiment jeu égal avec le camp d'en face composé de solides colosses . Le jeu se cantonna au milieu du terrain où les girondins éprouvèrent de sérieuses difficultés pour faire la différence face la volonté locale de ne rien lâcher . Le problème c'est que face à une telle équipe , un geste défensif approximatif se paye cash . Ce fut le cas à la 30 ème minute . Sur une balle bégayée par le capitaine Duchatel , Pigrée le solide attaquant visiteur ne se fit pas prier pour crucifier le portier jadiste . A partir de ce coup du sort , subissant une logique baisse physique après tant d’efforts consentis , le groupe dacquois fut étouffé par l'emprise visiteuse jusqu'au coup de sifflet final . Les girondins enfoncèrent le clou juste avant la pause par ce même gaillard qui , lancé à la limite du hors jeu malgré les protestations locales , s'en alla battre le dernier rempart landais .

La deuxiéme période ne fut qu'une formalité pour les hommes de Torres bien aidés il est vrai par la trop grande timidité de l'escouade offensive locale qui ne parvint jamais ou presque à cadrer une frappe tout au long des 90 minutes . Sans forcer leur talent , les gars du bassin gérèrent donc à leur guise la fin de la partie . Un quart d'heure avant le coup de sifflet final , on assista quand même à un chef d’œuvre sur le troisième but des visiteurs . Le latéral gauche girondin Simon Nassiet , au demeurant un excellent et sympathique joueur , adressa de sa ligne de touche une transversale de 40 mètres dans les pieds de Galtier, positionné à l'angle opposé de la surface jadiste . Sans hésiter une seule seconde , il arma une reprise de volée qui se logea au raz du poteau droit de Christophe . Rien que pour cette action et malgré un sérieux froid ambiant , on avait bien fait de venir .

La rencontre se termina sur ce score logique , avec le sentiment du devoir accompli pour les deux équipes .


dax-lege-017.JPG

               Simon , le lateral gauche visiteur ,  fut l'homme du match ( photo Romain )

 

 

 

 

 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article