HIERARCHIE BAFOUÉE

Publié le par FRED

arbitre2-1

A défaut de compte rendu sur le site jadiste , je pensais m'appuyer sur le ressenti des acteurs dacquois recueilli hier pour évoquer les circonstances de cette surprenante élimination face au Montesquieu FC , dès le deuxième tour de la Coupe de France .

Ce matin le point de vue du coach dacquois m'a également été évoqué  . Problème de taille puisque les commentaires des joueurs jadistes ne vont pas du tout dans le même sens que ceux de l'encadrement .

Coté terrain , les joueurs sont persuadés d'être tombés dans un traquenard , par la faute d'un adversaire qui a abusé tout au long de la rencontre de gestes défendus souvent " plus qu'à la limite ", en profitant à merveille de la mansuétude d'un trio d'hommes en noir arbitrant " à la maison " . Un penalty sifflé à la 40 ème minute scellera le sort de la rencontre .

Coté banc de touche , l'analyse est beaucoup plus mesurée . Face à des girondins physiques , jouant avec leurs moyens , les représentants du grand Dax n'ont jamais trouvé la solution malgré l'évidence faiblesse des couloirs droit et gauche de l'équipe locale . Le salut ne pouvait que passer par là et pourtant les dacquois ne profitèrent jamais de cette supériorité . Les absences conjuguées de Cardoso et Lapuyade ainsi que la prestation plus que moyenne de Hamon ( le joueur a eu l'honnêteté  de s'attribuer un 0 pointé ) n'ont bien sûr pas arrangé la " sauce "  . Toutefois , la victoire des girondins ne semble ni illogique ni volée pour les coachs dacquois .

Un revers à oublier en se remettant au plus vite au travail avant le "périlleux" déplacement de samedi soir chez les voisins basques de Biarritz .

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article