DROIT A LA PAROLE

Publié le par FRED

TESTAMENT FOOTBALLISTIQUE :

 

Première chose : je tenais à remercier mon pote Fred pour son article mais je ne suis ni maitre de son âme littéraire débordante ni de la manière dont il peut interpréter certains propos .

Je tenais également à remercier Bebeu qui a donné des précisions importantes et qui plus ou moins a montré son approbation quant à mon départ . Il a ses raisons et je les respecte .

Pour éviter les affabulations , je tiens à préciser que cette décision fut mienne et seulement mienne .Je suis toujours pontois et n'ai pas l'intention de jeter l'opprobre sur qui que se soit et chercher des excuses en me déresponsabilisant quant à l'échec , provisoire j'espère , de l'équipe une . Je n'aurais pas dû continuer cette expérience et aurais dû m'arrêter comme je l'avais décidé quelques temps auparavant .

Maintenant , ce n'est pas l'entraîneur qui démissionne mais l'homme .Les résultats n'ont pas eu d'influence sur cette décision mais plutôt l'accumulation des problèmes à gérer , pas les épaules assez larges sans doute .

Mon envie s'est également évaporée dès le moment où j'ai compris que je ne trouverai pas les alliés dont j'avais besoin pour avancer . Je ne devais pas être la personne qu'ils espéraient et ma sensibilité exacerbée m'a bloqué devant ce  constat , sentant que j'étais observé et jugé .C'est comme çà , l'adhésion est la base de la réussite , j'ai pas su convaincre . Le vestiaire devenait pour moi un lieu de souffrance et non de plaisir comme ce fut le cas dans le passé , ailleurs bien sûr .

Je ne voyais donc pas d'autre alternative .

Dorénavant , je vais aider mon pote Lolo , coach de l'équipe 2 , avec qui je pourrai partager les joies et les peines que nous réserve la suite . Le fardeau , si fardeau il y a , est toujours moins lourd à porter à deux .

Je voudrais maintenant terminer en citant deux personnes pour qui j'ai de l'affection , somme toute différente . Tout d'abord Chris Caillaud qui , du haut des ses 36 ans , a démontré sur le terrain qu'il ne sert à rien de se poser tant de questions mais uniquement courir et se battre ainsi que Lolo Darbayan que j'ai fait souffrir pendant 2 ans et demi et qui par son travail a démontré qu'on pouvait arriver du district et finir par être un titulaire incontestable en promotion d'honneur .

Mon aventure pontoise m'a inspiré une phrase pour tes méditations futures Fred :

« Quand l'humain ne fait pas partie des fondations mais juste l'ambition , tôt ou tard , l'édifice s'écroule ».


Dominique Chrétien dit La Crête , dit le Cubain , dit le Nègre , dit la Cisaille , etc ....comme vous voulez .

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Oui, c'est bien le Dom, il me semble aussi avoir connu son frère, mais le Dom, cela m'impressionnait sa façon de "fondre" sur l'attaquant. flop flop flop et vlan, taclé propre et net....Plus
grands j'ai connu oui mes deux arrières, Denis Lagoidet et Yannick Huet quand j'étais junior.
Répondre
J

Bonjour Monsieur Claude, vous êtes sur de parler de Domi vous écrivez "ses grandes cannes toutes fines"
parce que il n’est pas si grand que ça le Domi lol, il ne faut pas confondre avec son frère plus grand qui a joué aussi a la Jadax mais qui est plus âgé et qui était lui  aussi un très grand et bon joueur.
Répondre
C

Quand je dis "de passer", c'est surtout quand je filais là ou il n'était surtout pas...sinon, c'etait pas possible.....
Répondre
C

Le Dom !


L'un des meilleurs libéro qu'il m'ait ete donné de passer....un mur Pire encore sur les côtés ! Courrait pas vite mais il te lachait jamais le short avec ses grande cannes toutes fines,
increvable, une terrible vue du jeu, une motivation pour un attaquant..RESPECT pour un bonhomme de trés grande classe .L'avait un putain de savoir faire et de savoir être...et aussi le caractère,
je vois qu'il n'a pas changé et ne changera pas..et c'est tant mieux. Moi je crois qu'il va revenir aux avants postes. C'est un Capitaine le Dom. Des coach avec de la gueule c'est un minimum
pour réussir, il y en a pas assez, mais ...En tout cas si j'étais Président, le boss d'un projet, je lui ferai confiance et je comprendrais qu'il paie de sa personne sa façon d'être...Dom moi je
t'aime. Faut que tout le monde lui dise, qu'on l'aime !...
Répondre
F


Domi a décidé de ne répondre à aucun des commentaires .Il tient toutefois à remercier tous les intervenants et s'est dit touché par toutes ces marques de sympathie .



M

Encore un et celui la je le connais bien (en mange ensemble le midi) et je vous assure que pou lui l ' amitiée n 'est pas un vain mot et Domi il l ' idôlatre.PATATE (c 'est son surnom au boulot)
toi qui est jeune éducateur inspire toi de lui malgré son manque de diplômes c 'est un modéle pour le football .  moussa 
Répondre
F


Si vous déjeunez ensemble , sans vous manquer de respect , force est de constater que la   "bouffe " doit être bonne à la cantine . Si vous voyez ce que je veux dire
....... 



J

Ma plus belle saison en tant que joueur aura été sans doute celle avec coach Domi en jaune et noir.( Pourtant seul saison ou il avait été mon entraineur principal toute l'année sportive).


Je souviens plus particulièrement , et me souviendrai toujours ce samedi soir, match a l'extérieur chez un concurrent direct à la montée. Ironie du sort, jour de l'anniverdaire de Domi! Je
m'installe pour débuter ce match sur le banc des remplaçants(oui oui§il me mettait souvent à côté de lui Domi.lol!) Ames côtés se trouve lolo darbayan(ceux qui liront ci dessus comprendront). Les
premières minutes sont difficiles, en face se trouve un équipe première nourrissant de vraies ambitions. On se retrouve mené 1-0 aux oranges. 2ème mi temps: des jeunes et moins jeunes qui
s'arrachent pour eux,pour leur coach pour finalement l'emporter 3-2. Quoi de plus beau comme cadeau d'anniversaire. Je garderais pas de souvenirs précies de la joie du vestiare,mais seulement
cette explosion de bonheur des 14 joueurs présents et ce remerciement de Domi pour qui cette victoire fut un très joli cadeau d'anniversaire. Malheuresement nous ne montrerons pas à la fin de
cette saison.Terminant pourtant 2émé de la poule mas seuls les 1ers monteront cette saison là.


Mais ect-ce ça le plus important? Biensur que non mais quoi que.... Faire une saison en 1ere div avec Domi on ne sait pas ce que ça aurait donné, il y aurai eu de belles choses. Pourtant il avait
donné sa parole: même si la montée n'était pas au bout, en gagant nos 5 matchs il restait avec nous. Comme quoi, cela prouve bien que ce n'est pas un coach qui prend une décision suite aux
résultats sur le papier, mais bel et bien sur ce que lui donne ses joueurs en retour... Il y aura eu un faux pas sur ces 5 derniers matchs malheuresement...Quoi de plus logique par la suite qu'un
mordu de football comme lui soit fortement attiré pour diriger une PH. Chose qu'on ne peut pas refuser bien évidemment


Chez les jaunes et noirs un cycle se termine. La quasi totalité de cette équipe 1 change de clubs. Tous savaient que Domi partait et se rendaient donc compte de la personne et du coach qu'ils
perdaient. Qoui faire? Partir oui, mais où? L a réflexion aura été tout de même assez longue.... Mais au final, il n' ya pas que le terrain qui compte donc j'ai décidé de suivre Domi. 


Echanger queles mots avant l'entrainement, s'envoyer quelques piques pendant,boire un verre vite fait après ou jusq'au bout de la nuit c'est ça qui compte vraiment.


Alors moi je dis: merci pour tout Domi et à plus "mon gros cochon"


 


 
Répondre
F


Comme quoi , le parcours d'un coach ne tient pas à grand chose .


Dans quel club serait Domi en ce moment si vous aviez gagné un match de plus ?



L

je tiens juste à répondre au message de  beubeu pour éviter une polémique potentielle autour de l'existence d'une "taupe " dans le groupe ( nous avons assez de problèmes comme ça
sans avoir à en chercher d'autres...).
Beubeu fait allusion au paragraphe dans lequel est cité son nom, en lisant ceci , en aucun cas l'article fait reference a un joueur qui aurait raporté le contenue de la reunion a Domi...ce
paragraphe s'appuie uniquement sur le commentaire de beubeu donnant des precisons, nottament sur certains mots forts ...( voir article ci dessous "MON POT DOMI S'EN EST ALLER)
N'est ce pas?
Répondre
F


Il est vrai que dans toutes les conversations que j'ai eues avec Domi , il n'a jamais été question de viser individuellement tel ou tel joueur . Le raz le bol était collectif .


Toutefois des mots ou des comportements qui semblent anodins pour certains peuvent avoir une connotation tout à fait differente pour d'autres .......



M

Que rajouter de plus ??? . Je ne suis pas surpris par ces témoignages et par les personnes qui les expriment et cela prouve les qualités du bonhomme et ses valeurs. Beaucoup
de vérités et de constats sont faits et malheureusement tout le négatif concerne les valeurs humaines et l ' état d ' esprit de personnes ou de groupes (reflet de la société actuelle)qui
arrivent à nuire au football.  La politique de nombreux clubs négligent inconsciemment dés le plus jeune âge ces valeurs au dépend de la compétition envers des jeunes qui en manque
de repéres collectifs arrivent à avoir des comportements inacceptables ou en décalages dans un groupe . Comme le souligne Xavier les bonnes et les mauvaises habitudes n ' appartiennent
pas qu aux seuls  jeunes mais sont plus faciles à rectifier à la base à condition qu ' elles soient inculquées malgré un
contexte difficile .        moussa
Répondre
L

Comme je te rejoins Xav dans ton o combien pertinente analyse des sentiments humains actuels où beaucoup de choses qui apparaissaient pour nous comme étant des dogmes sont méprisées, délaissées
pour laisser la place à une médiocrité de sentiments et de rapports entre les individus. La réaction de Domi n'est que la conséquence d'une époque où tout fout inéxorablement le camp. Mon coté
nostalgique me donne raison, c'est pour cela que je ne fréquente quasiment plus les terrains de foot, sport pour lequel durant les 30 années où j'ai joué dans le club (la JAD qui sera toujours
mon club de coeur ) m'aura apporté énormément,  j'ai rencontré des personnes exemplaires qui nous ont inculqué des notions telles que : l'esprit club, le collectif, l'effort, l'assiduité ,
j'ai noué des relations durables. L'individualisme de notre époque et que n'a pas supporté Domi (lui qui était plus que généreux sur un terrain) est légitime mais o combien présent, révélateur et
va au delà du football, nos gouvernants et leur egos minablement surdimmensionnés nous innondent lamentablement de leur "faites ce que je dis mais sourtout pas ce que je fais".


Pour épurer un peu tout cela que les joueurs et certains dirigeants (j'insiste sur le mot certains) dégonflent leurs cigares et regardent un peu à quel niveau ils officient et qu'ils pensent plus
à leur plaisir et au plaisir qu'ils peuvent donner plutot qu'à leur petit orgueil pathétique, tout le monde ne pourra que s'en porter mieux.


A bon entendeur salut.


NB : Xav c'est quand tu veux la leçon avec 3 boules
Répondre
F


L'argent distribué inéquitablement par des mains qui n'en sont même pas propriétaires tue à petit feu toutes les valeurs citées ci dessus , valeurs qui nous ont guidé et aidé à grandir
collectivement au sein du sport amateur .Tout fout le camp : les mots égoisme , individualisme , communautarisme , sectarisme , etc ....squattent aujourd'hui une place de choix sur la banniére du
comportement humain .


 



X

Je ne m'étendrais pas sur le soutien que j'ai pu modestement apporter à Domi. Notre coup de fil d'hier y suffira et restera entre nous. Ce qui m'attriste dans tout cela, c'est qu'effectivement
les choses changent et pas en bien. Je ne suis pas un nostalgique affirmant que tout était mieux avant. Il faut reconnaître que le progrès a du bon. Ce qui me gêne terriblement dans ce que je
vois actuellement, c'est l'esprit de consommation qui anime les pratiquants du football amateur. On vient "consommer du foot" vite fait comme on bouffe un hamburger ou comme on zappe de la 1 à la
4. Et lorsque l'on a un truc plus important à faire, et bien, on laisse tomber pour un temps plus ou moins long. Ce qui m'attriste dans cette attitude, c'est le manque évident de respect pour
ceux qui dans tous les clubs s'investissent sur la durée. Le type qui prépare les sandwichs, la minette qui lave les maillots. Qu'ils oublient l'un ou l'autre de remplir leur tâche, ne serait-ce
qu'une fois et là, ce serait l'émeute, un sentiment de trahison au regard de ces petits messieurs en short. Je l'affirme ici, parce que je le dit très souvent à mes joueurs, ce sont des enfants
gâtés pour qui, le fait de payer une licence donne plus de droits que de devoirs. C'est là, de leur part, une énormissime erreur parce que c'est oublier que le sport collectif amateur ne
fonctionne que sur la solidarité, sur le plaisir partagé et sur le sens premier des mots collectifs et amateurs. Pour autant, je les plains, parce qu'ils ne savent pas à côté de quoi ils passent.
Pour eux, l'aventure humaine collective n'existe pas. Il se privent, les ignorants, de toutes les émotions fabuleuses d'instants partagés et pour tout cela ils sont à plaindre. Je le dis souvent,
mes plus beaux souvenirs de football sont des souvenirs de défaite. Un peu paradoxal, mais tellement fort, même avec le recul de partager, en toute sincérité des instants de tristesse. Alors oui,
vieux con que je suis, indécrottable idéaliste, je les plains, comme je plains tous les entraineurs évoluant dans le sport amateur. Je ne fais pas le procès de la jeunesse, juste d'une génération
actuelle de footeux jeunes et vieux confondus.Oui, cela me désole, et Domi n'est hélas qu'un exemple parmi de trop nombreux autres. Pour conclure, juste une anecdote. J'ai joué il y a peu un club
que nous avions dans notre poule l'an dernier. Cette équipe était dirigée par un nouvel entraineur qui m'a avoué être là pour rendre service à son club de toujours faute d'avoir pu trouver un
autre entraineur. Ce club avait auparavant contacté 12 entraineurs diplômés avec toujours la même réponse: "Si c'est pour les seniors, c'est non!". Un jour viendra ou le football autogéré sera
une regrettable règle... D'ici là, bon courage à tous, et que les éducateurs des catégories jeunes nous préparent des seniors et des Hommes respectueux et respectables...
Répondre
F


Ce football là n'est il pas tout simplement le reflet de notre société qui pousse les gens vers l'égoismeainsi que l'intolérance et qui a effacé de ses régles de vie des mots comme
solidarité , respect , amitié , complicité , connivence , affinités , etc .....?


 



Z

Te connaissant somme toute depuis peu, mais ayant partagé avec toi des discussions à mon sens très intéressantes notamment et évidemment en matière de football, je tenais à réagir quant à ta
démission, que je qualifierai pluôt de renoncement.Je ne m'attarderai surtout pas sur les raisons purement sportives de ton départ que seuls tes joueurs et toi-même connaissent et je l'espère,
assument...                                                    
                                              En fait tout ça m'inspire une
réflexion plus générale sur tous les problèmes que peuvent rencontrer les entraîneurs d'aujourd'hui. Même si je le conçois il faut une petite connaissance du foot et un minimum d'intelligence
tactique à un entraîneur séniors, j'ai la forte impression que quel que soit le niveau, il faut en plus maintenant un BAC + 72 de psychologie pour gérer un tant soit peu Messieurs ces joueurs: le
gamin de 18 ans veut être titulaire parce qu'à son âge il a besoin de courir, le mec de 36 piges estime qu'il doit tout le temps jouer parce que s'il est là c'est uniquement pour rendre service à
son club,etc etc.., bref il faut caser 20 gonzes dans un 11 titulaire, ce que jusqu'à preuve du contraire même David Copperfield n'a pas réussi à faire. A l'heure actuelle, la majorité des
joueurs évoluant en PH et même en PL se prennent pour des cadors, alors que ça correspond simplement aux échelons 9 et 10 de l'échelle du foot (sur 14)  //pour rappel L1(1) L2(2) NATIONAL(3)
CFA(4) CFA2(5) DH(6) DSR(7) DHR(8) PH(9) PL(10) 1èDIV(11) PROMOTION 1è(12) 2èDIV(13) PROMOTION 2è(14)//               Même si l'avancement en âge induit
logiquement expérience, sagesse et patience, je comprends parfaitement que ta patience à toi aie eu une limite, et plus désolant encore, que ton envie se soit évaporée.      
                                Je suis néanmoins persuadé que les amateurs de foot du coin qui te verront
déambuler derrière la main-courante des terrains landais sauront reconnaître derrière le coach éphémère l'humaniste droit dans ses bottes.                
            Hasta luego Hombre!                                      
Répondre
F


Monsieur l'avocat de la défense , quel plaidoyer !!!!!!


Mon pauvre Zyva , trop de tes mots sonnent malheureusement "juste"



B

je pense que la personne qui a participé et interprété certaines choses dites en réunion vendredi dernier n'a pas tout saisie. Je n'ai rien approuvé sur ton départ comme tu le dis de plus
ton choix de te retiré été fait depuis la veille.
Répondre
G

Comme un pouyeu l'a dit précédement, il y aura toujours une place pour toi chez nous a POUY
Répondre
B

tu vois domi  aprés 24 ans à m'occuper des autres et à essayer de transmettre en toute modestie les valeurs que m'ont inculté certains"anciens" il faut avouer effectivement que les valeurs
morales et humaines n'ont plus trop leur place dans ce nouveau monde de compétitivité , de résultat et d'égoisme.Tous ceux qui me reconnaitrons savent trés bien jusqu'où nous ont hissé ces
valeurs humaines, un certain temps,un certain endroit.j'ose espérer dans un rêve peut être fou que ces valeurs seront retrouvées ou remises au goût du jour avant de nous crasher contre un
mur qui à mon sens va s'approcher de plus en plus vite


reste comme tu es domi et n'oublie pas où j'habite , je crois que tu connais le chemin.si tu te rappelles plus  soit sur que certains de tes potes pourront t'y amener avec plaisir(ils
connaissent la route !!)


à trés bientôt mon ami et le bonjour à tous les gens que j'apprécie , ils se reconnaitront  


BEÑAT 


 
Répondre