COMME UN REMAKE CAUCHEMARDESQUE .....

Publié le par FRED

 

JA DAX                     0

LEGE CAPFERRET      2

 

lege-024.JPGlege 020-copie-2

 

 

Le constat est affligeant : le foot n'a pas droit de cité dans notre bonne ville thermale pas plus qu'aux alentours d'ailleurs . Au delà d'une couverture médiatique quasiment inexistante , les tribunes du complexe A. Darrigade sonnaient désespérément creux au coup de sifflet initial .Seulement une dizaine de supporters coté visiteur et 7 ou 8 locaux étaient présents dans les gradins pour assister au début d'une rencontre qui revêtait pourtant une importance cruciale pour les deux clubs .

Je dois vous assurer une fois encore que cette équipe dacquoise ne mérite pas un tel désintérêt . Car une fois de plus elle a démontré tout au long du match des qualités de vaillance appréciables . Mieux encore , elle a maîtrisé la possession du ballon pendant l'immense majorité des 90 minutes . A part un premier quart d'heure largement dominé par les gars du Bassin qui avaient décidé de démarrer tambour battant mais qui butèrent sur une défense locale sérieuse et appliquée .

Malgré ce début en fanfare , les girondins , à la mentalité douteuse , genre " grande bouche " , avec des attaquants genre " Valbuena des mauvais soirs " , éprouvèrent les pires difficultés à se créer des occasions franches . Et pourtant dès la 25 ème minute , ils ne se vont pas prier pour convertir en but un cafouillage de la défense jadiste à l'entrée de leur surface . Le 10 visiteur profite de ce coupable errement pour crucifier Lartigau , le malheureux portier local .

On a l'impression d'assister au remake ( clin d'oeil à ......) de la rencontre face à La Brède . Une fois encore , malgré beaucoup de bonne volonté , les jadistes vont faire preuve d'une cruelle inefficacité offensive qui s'avère chronique au fil des matchs . Pour preuve , la seule occasion digne de ce nom sera l'oeuvre du jeune Loic Gautier - notre photo - ....à la 42 minute . lege-010.JPGBien décalé sur la gauche par Moussa  , auteur d'une prestation aboutie , il frappe à l'entrée des 18 mètres en pleine lucarne . Il faut une parade haut de gamme du portier visiteur pour que le ballon finisse sa course en corner .

Forts de leur avantage , les girondins font se contenter en seconde période de rester bien en place défensivement pour n'utiliser que l'art du contre pour tuer le suspens . Au plus fort de la domination territoriale jadiste , à l'heure de jeu , ils vont se servir à merveille de cette arme en exploitant un ballon perdu bêtement par les locaux au milieu du terrain . L'attaquant de poche visiteur ne rate pas l'occasion d'enfoncer le clou définitivement en réussissant des 20 mètres un lob astucieux ( un de plus ???? ) plein de maîtrise .

Les dacquois vont pousser jusqu'à la fin de la partie sans toutefois mettre en danger une seule fois l'arrière-garde visiteuse .

Après une telle rencontre , une évidence s'impose : Hormis St Emilion , la différence entre une équipe qui joue le haut du tableau et un groupe qui se bat pour se maintenir n'est pas si flagrante que ça . Souvent , seuls l'efficacité et le réalisme font pencher la balance en faveur du camp de vainqueurs .   

 

lege-008.JPGlege-005.JPG

Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article