4 + 4 = 8

Publié le par FRED

 

 

SAINT PAUL SPORTS         2

AVIRON BAYONNAIS B       0

 

 

2012-09-02_0083.JPG

 

 

Qui l'eut cru ?

Voir cette équipe tout en haut du classement au bout de deux journées paraissait bien improbable . Et pourtant , handicapé à nouveau par de nombreuses absences , le groupe saint paulois a une fois encore fait le boulot . Et comme tout le monde tire dans le même sens cette nouvelle victoire est évidemment une belle récompense . Malgré ces problèmes d'effectif , les hommes de Loustalot qui fut comme à son habitude le Monsieur plus par son omni-présence au milieu de terrain ,2012-09-02_0074.JPG montrèrent au nombreux public des qualités insoupçonnables . Un gardien une fois encore impeccable , un secteur défensif très performant au sein duquel le capitaine Delsol régna en maître , un milieu de terrain qui ne rechigna jamais à faire des efforts et enfin un secteur offensif où les deux néo-compères  Fillaud et Labro  (photo ci dessus) s'entendirent comme larrons en foire , bien aidés par Rouel qui se montra sous un de ses meilleurs jours : tout un groupe se mit au diapason .

Pas grand chose donc ne pouvait arriver aux landais . Surtout qu'en face , la réserve bayonnaise se montra trop " gamine " malgré une possession du ballon supérieure et d'indéniables qualités techniques . Mais les minots basques n'ont pas encore appréhendé le niveau de la DSR qui ne laisse que peu de place aux manieurs de ballon trop souvent inefficaces .

Une seule occasion véritable avec une frappe sur le poteau au quart d'heure de jeu , trop peu de situations chaudes pour faire trembler les supporters bleu et blanc : tel fut le constat famélique coté visiteur .

Les saint paulois qui durent batailler en première période pour s'approprier la beuchigue avaient déjà creusé l'écart à la pause en se montrant d'une grande efficacité .  A la 40 àme minute , Kevin Labro , très performant tout au long de la rencontre , nous gratifia d'un premier but somptueux en réalisant un lob parfait des 20 mètres dans l'axe . Son compère David Fillaud  ne fut pas en reste : à la 45 ème minute , il s'en va seul fusiller l'infortuné portier basque et donne ainsi à son équipe un avantage conséquent qui va s'avérer définitif .

En effet , malgré la rentrée convaincante de Brayon qui apporta de la percussion dans le jeu des bayonnais , rien ne sera marqué durant tout le second acte . La fatigue aidant , les saint paulois vont se contenter de gérer leur avance même si deux ou trois contres auraient pu faire mouche avec un peu plus de précision .

Mais bon , l'objectif de prendre le plus de points possible était atteint pour les locaux . Quand aux minots d'en face , ils seraient bien inspirés de se montrer un peu plus affamés sous peine de connaître de cruelles désillusions tout au long de la saison .

 

2012-09-02 0066

 

 


Publié dans SPORT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moussa 05/09/2012 22:40


Oui mais après le match certains les ont vus tourner dans Dax afin de ramener au bercail leurs protégés qui etaient à la traine .    moussa

moussa 04/09/2012 21:48


Ils avaient préparés leur tactique la veille  autour d 'un verre et on fait le tour des troquets pour surveiller les joueurs (Benoit en éclaireur et Bernard en voiture balai).  moussa

FRED 05/09/2012 17:49



Pas possible !!!!! ces deux piliers saint paulois étaient au match des dacquois pour superviser deux futurs adversaires ....



benat 03/09/2012 21:00


Tu as oublié de signaler la présence sur le banc de gui roux et du soigneur dde l'aja

FRED 04/09/2012 18:43



Pour un coup d'essai , ce fut un coup de maitre ( soixante ) .....