SOUVENIRS D'ENFANCE

Publié le par FRED

J'ai été élevé pendant ma petite enfance, je vous l'avoue il y a longtemps , dans le terreau de l'école laïque et républicaine . A L'époque, j'y ai suivi avec assiduité ( la preuve : je m'en rappelle encore ) les fameux cours d'instruction civique . Nos instituteurs nous martelaient sans cesse cette phrase suivante : pour être respecté , il faut d'abord respecter les autres.
Je m'oblige donc aujourd'hui à respecter par exemple les places de parking  " handicapés "situées aux abords du complexe sportif A. Darrigade car comme leur nom le dit , elles sont exclusivement réservées à des  personnes handicapées . Je n'ose croire qu'il puisse exister de quelconques privilèges.
N'est ce pas monsieur l'entraîneur !!!!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lvincent29 20/04/2008 18:31

putain fred tu y vas un peu fort

FRED 20/04/2008 20:09


Comme tu dois t'en douter , le fait de " faire un peu fort " est bien sûr calculé et réfléchi .Je me suis rendu compte que seuls les excès font réagir les gens et donc je me
sers de cette arme pour éviter un monologue.  


ami poète 20/04/2008 11:37

Chacun prend ses responsabilités et le risque de se voir verbalisé lorsqu'il se gare devant le stade. Cela ne regarde personne, tes commentaires sont pathétiques: lorsque tu ne peux plus critiquer son travail, il faut que tu te tournes vers sa voiture!! Tu deveins ridicule...

FRED 20/04/2008 12:53


Allons ! une leçon de civisme n'a jamais fait de mal à personne ....j'espère que vous avez remarqué que je n'ai cité aucun nom pour préserver l'anonymat de cette voiture qui ne s'est quand même pas
garée toute seule à un endroit interdit .Tiens ! j'ai décidé cet après- midi en allant voir jouer la réserve à Laglorieuse de pousser ma voiture à fond ( 220 kms/h ). Bien sûr , j'en prends
l'entière responsabilité et mes passagers n'ont qu'à bien se tenir .J'espère seulement ne pas rencontrer sur ces petites routes de compagne  une voiture en face.
De plus , je n'ai pas souvenance d'avoir critiqué le travail de quiconque ces derniers temps.
Par contre je me rappelle très bien les mots de cet ami ( poète amateur ) qui me répétait très souvent la phrase suivante : " le ridicule ne tue pas ". En conclusion ,n'est il pas plus
pathétique et ridicule de se cacher derrière un pseudo pour exprimer un point de vue que je m'oblige à respecter ? Je laisse mes très nombreux lecteurs seuls juges ....