ET VOUS ? QU ' EN PENSEZ VOUS ?

Publié le par FRED

J' ai lu ce matin  avec passion et intérêt sur le site de J A DAX ( www.jadfoot.com ) le brillant compte-rendu du responsable de l'école de football Pierre Yves Parra sur l'évolution du jeune sportif par catégorie d'âge.
Malgré tout, tous mes sens se sont réveillés quand j'ai appris que des " mômes " de 6 ans étaient initiés à la pratique du Qi Gong . Fort d'un esprit polémique, je m'oblige à vous apporter quelques réflexions
Le Qi Gong est un ensemble d'exercices énergétiques basés sur une association entre les mouvements naturels, la respiration et la concentration de l'esprit. Cette pratique chinoise traditionnelle s'enracine dans la métaphysique taoïste qui est à la fois une philosophie et une religion chinoise ancestrale.
La grande majorité des spécialistes s'accordent à  dire que le Qi Gong s'enseigne en Occident pour le " développement personnel " , ayant pour finalité la redécouverte de soi en s'appuyant sur une large variété de disciplines à vocation individualistes ou spirituelles . 
Beaucoup de spécialistes s'accordent aussi à reconnaître  que le secteur du "développement personnel" qui ne s'appuie sur aucune base scientifique , fait l'objet d'une méfiance certaine des pouvoirs publics car le domaine est si vague que des groupes sectaires comme la Scientologie par exemple s'en servent pour recruter de nouveaux adeptes.
Sans vouloir faire offense à son auteur , j'ai la conviction que l'on s'éloigne de plus en plus de la définition plus que candide exposée dans son compte-rendu.
A t'on donc le droit d'initier des gamins de 6 ans à cette pratique même si l'on sait qu'à notre échelle les risques de dérive sectaire sont infimes ?
Pour évacuer cette peur, je me remémore le discours de Yannick Garcia , président de la JA Dax ,lors d'une réunion du comité directeur , exprimant avec force , malgré sa culture chrétienne, sa joie et sa fierté de représenter au sein de toutes les sections une mosaïque de couleurs de peaux, d'appartenances politiques ou religieuses , sans tabou ni exclusion.
Ce fut certainement le moteur principal de mon implication bénévole dans la vie associative Jadiste.
Et vous, qu'en pensez-vous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article