SANS TREMBLER !

Publié le par FRED

SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
SANS TREMBLER !
  • ST VINCENT DE PAUL      3
  • LACAJUNTE                      0
Comme l'a reconnu l'équipe d'en face , la victoire des locaux ne souffre d'aucune contestation . En effet , les vincentiens ont pris la rencontre par le bon bout dès le coup de sifflet initial . Les occasions vont s'enchainer tout au long du premier acte coté jaune et noir. Pour preuve , les representants du Tursan , décevants par rapport à leur réputation , s'en tirent à bon compte en encaissant que deux buts alors qu'un chouya de maitrise supplémentaire dans le dernier geste de la part des hommes de Benoit aurait pu sérieusement corser l'addition . C'est Simon qui a défloré le score sur un plat du pied à l'entrée de la surface , imité avant la pause par Jérôme prouvant ainsi que canne à pêche et ballon rond peuvent faire bon ménage ....
Le deuxiéme acte va baisser en intensité d'une manière significative à cause en grande partie d'une chaleur harassante . il aura quand même eu le don de permettre à Romain , sérial buteur la saison dernière , d'ouvrir enfin son compteur but .
L’après-midi aurait pu être parfait. Dommage tout de même que des chamailleries ridicules sans réel fondement émanant de joueurs pourtant chevronnés aient quelque peu gâché la fête . A bons entendeurs .....    
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article