UN COUP D'ARRET ?

Publié le par FRED

UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
UN COUP D'ARRET ?
  • ST GEOURS         1
  • JA DAX 2             0
Malgré une indéniable supériorité technique , les hommes de De Sa n'auront jamais réussi à faire sauter le verrou adverse pour remporter la mise face à des locaux qui , avec des qualités et des défauts se montrèrent très solidaires et déterminés tout au long des 94 minutes . Pour preuve , les jadistes n'eurent , en tout et pour tout , qu’une seule occasion franche en leur faveur , en première période et absolument aucune tout au long du second acte . Une prestation vraiment trop timide coté dacquois pour prétendre empocher les 3 points alors qu'en face , les hommes du vice-président Goulaze furent récompensés de leur abnégation dix minutes avant le coup de sifflet final en marquant l'unique but de la rencontre sur une frappe au raz du poteau droit d'Alex , le malheureux portier visiteur . Pas de quoi crier au scandale si on se réfère à la seconde mi-temps des " orange et noir "  qui se montrèrent dangereux sur deux ou trois coups .
Au final , le genre de match à oublier très vite coté jadiste si l'ambition collective est de jouer le haut du tableau ....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ok 20/11/2017 18:32

Tres bon résumé....