TOUJOURS EN COURSE .

Publié le par FRED

TOUJOURS EN COURSE .

D 2 : Jacquemain / Boissy / Iceaga / Wursthorn / Cordier / Degos / Pontonnier / Rouel / Cambeilh / Mamadou / Halm / Corbat / Thiam.

21 points au classement pour Parentis et 20 pour le SPS. La rencontre s'annonce passionnante, chaque équipe voulant éloigner son adversaire. Nerveux, trop aux yeux de Monsieur l'Arbitre, le SPS prend 5 coups francs dans les 5 premières minutes (contact – maillots – chevilles), mais se met rapidement dans le bon sens de la marche pour, grâce à son jeu bien élaboré, solide et sérieux, faire reculer les visiteurs et les assiéger...sans succès. Pourtant aux 15ième et 36ième minutes le Capitaine peut ouvrir le score....mais !!! ces occasions montrent qu'il y a de la place pour marquer. Encore faut-il se méfier des contre-attaques stoppées parfois irrégulièrement (5 coups francs supplémentaires pour Oeyreluy) pour une seule action maîtrisée par Vincent. Malgré 5 corners en première période rien de fera plier la défense regroupée des visiteurs.
0/0 – citrons.
L'entrée en matière de la seconde période est tonique : au bout de 50 secondes une échappée de Julien sème la panique dans la défense : sa passe à Matthieu permet à ce dernier par une feinte de corps et une frappe décroisée d'ouvrir le score : logique. Maintenant il faut confirmer ce but par un second qui viendra vite après (50ième) – Matthieu à la lutte récupère le ballon, sert Simon qui échappe à son garde du corps et trompe d'un plat du pied le gardien sorti à sa rencontre : 2 / 0.
Parfaitement en place, le groupe de Pascal déroule son jeu et se procure plusieurs occasions de faire évoluer le planchot, mais rien n'y fera. Ce score final 2/0 confirme la domination saintpauloise parfois bousculée, sans grand danger, par des pétroliers qui reconnaissaient avoir perdu contre plus fort.

site du SPS

La preuve qu'un " bon coup de gueule " du staff local à la pause a porté ses fruits .....

Commenter cet article