UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .

Publié le par FRED

UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
UN PREMIER ESSAI TRANSFORMÉ .
  • DESPO ST PAUL         7
  • BORN FC                     0

Qui l'eut cru ? Avant la rencontre , les dirigeants locaux se demandaient même à quelle sauce allait être mangée leur équipe alignée sur le synthétique de Toumalin. En effet , c'est un groupe très mixte que Patrice le coach vert et rouge était dans l’obligation d'aligner , à cause de plusieurs licences toujours pas signées par le toubib .

Plus de peur que de mal finalement tant les portugais dominèrent outrageusement cette rencontre . Les soi-disant seconds couteaux se mirent au diapason , encadrés il est vrai par plusieurs coéquipiers bien au dessus de la moyenne de l'élite départementale . Pour couronner le tout, , cette équipe mit beaucoup d'application de la première à la dernière minute à s’appuyer sur un jeu collectif sans jamais tomber dans des excès d’individualisme . Le plus logiquement du monde donc, grâce à cette envie de bien faire de tous , les buts s’empilèrent au fil des minutes .

Et les visiteurs dans tout çà me direz vous ? Ils furent tellement dépassés dans tous les secteurs du jeu qu'aucun enseignement ne peut être tiré de leur faible prestation . Pour les reconforter , qu'ils sachent qu'il vaut mieux perdre une fois 7/0 que 7 fois 1/0 ....

Quoi qu'il en soit , les hommes des présidents Cédaes et Carvalho entament de la plus belle des manières leur saison en se persuadant cependant qu'ils seront amenés tout au long de la saison des adversaires beaucoup plus coriaces .  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article