SANS REGRETS .

Publié le par FRED

SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
SANS REGRETS .
  • ST VINCENT          0
  • ARIN LUZIEN         2

Bien entendu , il n'est jamais facile d'accepter de perdre sur ses terres . Et pourtant , au coup de sifflet final , ce nouveau revers vincentien n'avait pas de gout amer . Bien au contraire , l'équipe qui avait coulé a pic face au Fameb et à Labouheyre a relevé la tête en se montrant sérieuse et appliquée tout au long de la partie  . Mieux encore , pendant plus d'une demi-heure , les basques ne furent jamais en mesure de trouver la solution pour faire sauter le verrou local . Dommage que les hommes du duo Labat / Badet se montrèrent trop timides dans l'animation offensive pour mettre le doute dans les têtes luziennes . Et au bout du compte , forts d'une supériorité hiérarchique . les visiteurs marquèrent deux fois , un but par mi-temps .

Quoi qu'il en soit , les landais pouvaient quitter cette compétition la tête haute avec quelques certitudes sur leur potentiel . Ce genre de rencontre de fait déséquilibrée aura eu le don au moins de leur permettre normalement d’emmagasiner de la confiance  .

Affaire à suivre ......

Commenter cet article