LES SAINT PAULOIS EN VERVE .

Publié le par FRED

P.H. : Floirac / S.P.S. - victoire des saintpaulois 1/0 (Théry sur remise de la tête de Max sur C.F.)
Equipe : Thomas / William (capitaine) / Pierre Rafa / Théry /Aïssam / Chafik / Mica / Maxime / Soufiane / Pierre Marchal / J.C. / Pascal / Bertrand ( a joué 5 minutes – genou) Maxence (n'est pas rentré – cheville)

Si l'objectif reste le retour en DHR, il ne faut pas perdre de point en route, à commencer par ce jour chez un adversaire qui est mathématiquement toujours en course pour une des deux places qualificatives. La volonté du groupe de William est telle, que sur le terrain, malgré un adversaire compliqué à jouer, les saintpaulois s'imposeront sur la marque de 1/0, score justifié au regard de la prestation collective. Très vite, 20ième minute, malheureusement, Mica se blesse en retombant, mal, sur son coude. Cette blessure le conduit à rejoindre l'hôpital Pellegrin pour des examens et remettre son coude en place. A cet instant, son amie nous informe qu'il reste à Pellegrin pour la nuit, alors qu'il était prévu qu'il rentre ce soir, car les chirurgiens décideront demain matin s'il faut l'opérer ou pas. Courage Mica, nous pensons tous à toi et à tes proches. Quand Mica sort il est remplacé par Pascal.....le seul valide du banc !!! le groupe ainsi constitué jouera toute la rencontre, la fin, notamment, avec énergie, mais le résultat est là : une étape de plus de franchie dans la quête à la DHR. Prochain match samedi soir à Lescar.

Site du SPS .

Réserve : Lacajunte / S.P.S. // victoire du SPS : 1 / 0 (Julien Halm à la 50ième)

Equipe : Yohan / Fabien / Matthieu Castandet / Thierry (capitaine) / Damien / Antoine / Julien Halm / Rayane / Matthieu Cambeilh / Flavien / Anthony / Julien Icéaga (blessé ne rentrera pas)/ Jordan (de retour d'une soirée anniversaire jouera le dernier ¼ d'heure) et Gwéna (ne rentrera pas).

Le troisième, qui peut encore briguer la montée, reçoit le 9ième qui lutte pour ne pas se trouver dans la charrette.....Après un épisode rocambolesque ….les buts ne sont pas à la bonne hauteur (2,44 mètres) : ils ne sont qu'à 2,38 – 2,39 – 2,40....en conséquence le S.P.S. dépose une réserve sur la non conformité de l'aire de jeu. Après contrôle par Messieurs les Arbitres, le club recevant décide de « creuser » la ligne blanche du but pour que la hauteur entre le sol et la barre horizontale soit à 2,44. Sauf que ce n'est pas la bonne méthode !!!! ce sont les buts qu'il faut relever !!!!! puisque le terrain reste toujours, sauf la tranchée creusée, à une hauteur inférieure aux 2,44 mètres. Malgré ce fait, Messieurs les Arbitres décident de faire joueur le match. La commission d'homologation des terrains traitera le dossier dans les prochains jours.

Revenons au match : un vent extrêmement violent souffle sur la plaine de Lacajunte et ne cessera pratiquement pas de toute la rencontre. Les saintpaulois laissent venir à eux des lacajuntois brouillons, usant de longs ballons en l'air et de quelques contacts rugueux....Monsieur l'Arbitre tiendra en main les deux formations qui ne prendront aucun carton. Extrêmement solidaires, présents aux contacts, utilisant le jeu au sol, les saintpaulois contrarient le jeu monocorde des locaux et repoussent toutes les actions....sans grandes difficultés, et se procurent quelques situations favorables, mais par manque de lucidité ou de précipitation ne parviennent pas à marquer. Les locaux sont surpris du jeu produit pas leurs adversaires qu'ils n'arrivent pas à contrarier pour se procurer des occasions de but. Le score à la mi-temps est de 0/0.
Dès le retour sur le terrain les saintpaulois partent à l'assaut de la défense locale qui repousse deux dangereuses situations avant de s'incliner à la 50ième minute. Coup-franc de 45 mètres bord de touche tiré par Matthieu Cambeilh : la balle « contre le vent » arrive au second poteau où Julien Halm plus prompt que les défenseurs (lourds) d'un coup de tête marque le but saintpaulois. La suite du match voit des saintpaulois très attentifs porter plusieurs contre-attaques (au moins 5) qui, malheureusement, n'aboutissent pas. Le jeu à l'emporte pièce des locaux créée quelques situations confuses, mais la défense, Yohan en tête, s'interpose, une ou deux fois avec réussite, et repousse les lacajuntois. Alors qu'il ne reste que deux minutes à jouer, ce sont encore les saintpaulois qui, par Matthieu Cambeilh, propulse le ballon sur le poteau. Excellente performance d'un groupe qui ne veut rien lâcher pour conserver sa place en première division. Prochain match Roquefort à Aurus.

Site du SPS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article