QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .

Publié le par FRED

QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
QUI AIME BIEN , CHATIE BIEN .
  • SAINT PAUL SPORTS       2
  • ORTHEZ  2                         0

Les saint paulois ont fait le job en montrant toutefois deux visages , l'un attrayant et l'autre beaucoup moins convaincant . Devant un parterre clairsemé , ils avaient pourtant parfaitement entamé la partie en amenant très vite le danger devant les buts adverses . Sans avoir à forcer leur talent tout en pratiquant un football agréable , ils se permirent de tuer une grande part du suspens en moins de vingt minutes face il est vrai à des béarnais sans grand génie . Par l'intermédiaire tout d'abord de l'insatiable Kevin Bois , imité peu après par Romain Lafourcade , de retour aux affaires , les landais trouvèrent par deux fois les filets orthéziens face à une defanse defense aux abois .Et encore , heureusement que leur dernier rempart effectua quelques arrêts déterminants pour empêcher l'addition de se corser sans retour possible .... Forts de cet avantage sérieux mais pas définitif , au lieu d'enfoncer le clou  , les hommes de Loustalot retombèrent alors dans leurs travers : trop d'individualisme , un jeu collectif top imprécis , etc .....

Rien ou presque d'interressant à partager sur le deuxiéme acte qui ressembla à la fin du premier . Pour éviter des critiques fondées, disons que l'on s'ennuya quelque peu derrière la main-courante tout au long des 45 dernières minutes . Pas grave vous diront les " accro " du résultat car il est vrai que les saint paulois venaient d'engranger quatre nouveaux points importants dans la course à la montée . Dommage , mais ce n'est que mon avis , que la manière n'ait été au rendez-vous que pendant le premier tiers de la rencontre .  

 

Commenter cet article