UN GRAND BOL D'AIR

Publié le par FRED

UN GRAND BOL D'AIR

ARENGOSSE ........1.../...ST PAUL SPORT............5

La rencontre revêt une importance particulière pour les saintpaulois qui rendent visite au dernier de la classe, qui, à ce jour, n'a pas encore gagné une rencontre. Les deux seuls points pris l'ont été lors de la visite d'Arengosse à Aurus le 1/11/2015. nul 1/1. Donc pas de bêtises !!!!
Très appliqués et bien en place dès le début de la rencontre, les saintpaulois imposent leur foot collectif à une formation bien mal à l'aise sur le pré arengossais. Le troisième corner voit l'ouverture du score par Thierry positionné au second poteau. C'est en toute logique que les saintpaulois prennent la marque à leur compte. Les rares tentatives locales buttent sur une défense saintpauloise hermétique qui, avec application, relance proprement le jeu pour des avants virevoltants. Sur un nouveau corner Thierry marque le but de la rencontre : balle frappée par Matthieu qui arrive à l'extérieur de la surface, niveau second poteau, pour Thierry qui exécute un geste de classe « reprise de volée -plat du pied – à l'horizontale, pour le second but. Les locaux encaissent le coup. Le jeu est toujours maîtrisé par les saintpaulois qui s'opposent sans grandes difficultés aux actions offensives, rares, d'arengossais mal en point. Layan, sur une balle en profondeur efface son garde du corps pour, dans un angle fermé, marquer le troisième but, juste avant la mi-temps.
Le reprise est identique à la première partie : domination saintpauloise ….. avec un peu moins de percussions offensives. Le jeu « relâché » des saintpaulois permet aux locaux de s'approcher des cages de Yohann, sans danger pour notre portier. Bien au contraire, sur une superbe passe en profondeur dans la défense locale, Rayane sert Fabio (le retour) qui d'un subtil lob marque le quatrième but. Au cours des 10 dernières minutes, Romain sur une action dont il a le secret marque le cinquième but saintpaulois.
Les locaux marqueront un but à deux minutes de la fin sur un corner que la défense gère très mal.
Ce résultat en appelle d'autres, car le chemin est encore long pour s’extirper de la zone dangereuse.
Félicitations aux acteurs, sans oublier le trio arbitral (pas un seul carton – grâce au comportement des joueurs et au rôle pédagogique des officiels).

SITE DU SPS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article