LA LOGIQUE RESPECTEE .

Publié le par FRED

LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
LA LOGIQUE RESPECTEE .
  • POUY  FC       4
  • OEYRELUY    2

Les hommes de Lamarque auront chèrement vendu leur peau au bout d'une rencontre au cours de laquelle chaque équipe eut sa mi-temps . La première se termina sur un score de 2 à 1 en faveur des visiteurs qui firent preuve d'une efficacité redoutable , bien aidés il est vrai par un secteur défensif local pas au top de sa forme: 3 occasions franches durant le premier acte concrétisées par 2 buts et une frappe sur le poteau du gardien local , complétement battu sur cette occase . A l'inverse , tout au long des 45 premières minutes , les hommes de Jürgen démontrèrent un manque flagrant de réalisme sur de nombreuses situations chaudes devant les buts oeyrelois pour pouvoir prendre l'avantage au score . 

Le second acte fut tout autre . Bien décidés à renverser la vapeur , les vincentiens jouant plus haut , se montrèrent beaucoup plus incisifs dans leurs interventions et surtout maitrisèrent le jeu avec beaucoup plus de justesse dans leurs derniers gestes . Comment aussi ne pas constater  que cette équipe put s'appuyer sur ses cadres et en particulier Damien Descamps ainsi que le capitaine Sébastien Guilhauma qui se montrèrent largement à leur avantage tout au long du derby . Pour preuve , ce furent eux qui délivrèrent leurs partenaires en inscrivant trois buts ( 2 par Damien et un par Sébastien ) . Le troisième larron fut le toujours jeune Fabrice Gomes qui eut la bonne idée de libérer définitivement ses coéquipiers en clôturant le score peu avant le coup de sifflet final sur une action pleine d'envie .

Ce match particulier avait rendu un verdict somme toute logique : un des premiers de la classe venait de battre une équipe qui eut le grand mérite de ne rien lâcher jusqu'à la dernière minute .

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article