UNE SPIRALE SANS FIN .

Publié le par FRED

UNE SPIRALE SANS FIN .
  • JS RION FC          4
  • OEYRELUY          2

En ce 13 Décembre pour la réception d'Oeyreluy équipe de bas de tableau la JS Rion FC renoue avec le succès à nouveau sur ses terres .
On a connu des difficultés tout n'a pas été parfait , mais l'esprit d'équipe était là et chacun a accompli les efforts nécessaires pour engranger 4 points précieux dans la lutte au maintien .
On a connu une entame difficile loin de ce que l'on pouvait espérer , et quand on ne gagne pas les duels que l'on accumule les erreurs techniques , on s'expose aux contres adverses qui nous ont fait mal par moment .
Et sur un ballon bêtement perdu à nos 40 mètres et sur une offensive rondement menée par nos visiteurs on se retrouva très vite en difficulté dans cette rencontre . Car en 3 passes pas plus leur attaquant adverse se retrouva en position idéale et n'eut aucun mal à ajuster de près Baptiste impuissant sur ce coup là .
Et après moins d'un quart d'heure au chronomètre nous voilà contraint de courir après le score chose que l'on ne pensait absolument pas au départ car on était jamais sous pression et mis réellement en danger bien au contraire .
Mais il a suffi d'une seule fois , d'un cadeau de notre part comme trop souvent d'ailleurs pour encaisser à nouveau un but pour enfin nous réveiller .
Car vexés et dans un sursaut d’orgueil , 5 minutes après juste , sur une longue ouverture de FRED tel un GATTUSO fougueux à ses plus belles heures il lança idéalement côté droit BOUBOU qui distilla un centre devant le but coupé par LOIC qui égalisa .
Une bien jolie action , enfin du jeu du mouvement et tout devint plus facile pour nous . Car avec les joueurs de qualité dans notre effectif , nous sommes capables de produire de belles séquences de jeu .
Plus rien de notable dans ce premier acte si ce n'est un centre trop long en direction de Loic encore ou sur une frappe de leur part que Baptiste détourna magistralement d'un super réflexe et qui eut " la baraka " dans la foulée avec une reprise qui s’écrasa sur son montant droit .
C'est donc sur ce score de parité que la pause fut sifflée et on espérait proposer autre chose et se révolter dès la seconde période .
Car ce match est largement à notre portée , et on se doit de le gagner , il n'en est pas question autrement .
Et on attaqua la seconde mi-temps tambour battant on ne vit que du bleu sur la pelouse et une tempête s'abattre dans la surface adverse .
" GITAN " se prenait pour JPP avec une reprise acrobatique de peu à côté , et Boubou aurait à nouveau été décisif sur un centre cette fois-ci non converti mais ce n'était que partie remise car on obtint fort justement un coup franc excentré au 25 mètres .
Et c'est Nathan qui se chargea de tirer ce coup de pied arrêté . Il enveloppa parfaitement son ballon coupé au niveau du point de pénalty par Rémi Bats qui dévia parfaitement le cuir de la tête dans le petit filet opposé .
Un fort joli but qui nous permit de repasser devant et de prendre un peu plus confiance en nous et d'éviter que le doute s'installe .
Ensuite tout fût plus simple pour nous , on posa le ballon jouons simple et étouffions notre adversaire qui ne respirait plus et qui ne se montrait guère menaçant .
On les a vite éteint et à 30 minutes du terme sur un ballon à la perfection du " kenyan blanc " en profondeur il trouva Loic à la limite du hors jeu qui vint crucifier posément le portier adverse de près dans un face à face dont lui seul a le secret .
A 3 buts à 1 , il était temps de parfaire la différence de buts et de ne pas s'arrêter en si bon chemin , mais bien au contraire enfoncer le clou .
Et sur un énième ballon dans le dos de leur défense pas très inspirée faut bien le signaler notre canonnier " LOULOU " se retrouva encore en un contre un avec le gardien adverse . Mais un retour illicite d'un défenseur le déséquilibra et un pénalty nous fut fort justement accordé .
Si ce coup de pied de réparation était logique la double peine l'aurait tout autant été . Car ce n'est pas un simple avertissement que l'arbitre aurait du brandir à l'encontre du défenseur adverse mais bien un rouge direct , le joueur étant fauché par derrière et en position de dernier défenseur .
Mais bon ne jetons pas de pierres à l'"homme en noir " qui aura été parfait de bout en bout , et dieu sait que l'on aimerait avoir de tels arbitres tous les week-end , car l'arbitrage n'est pas souvent à la hauteur surtout à ce niveau là .
Mais qu'importe c'est capitaine Jo qui fut désigné pour aggraver la marque .
Et c'est avec sang-froid et la plus grande sérénité qu 'il prit le gardien à contre pied . Le grand ami de Ju pourra le chambrer un long moment , jamais il va croire qu'il a ouvert son compteur cette saison , mais c'est bien la réalité , et c'est donc ce score de 4 à 1 que l'on atteint les 10 dernières minutes de jeu .
On se relâcha un peu certes ce qui profita à nos vis à vis et de façon anecdotique de réduire la marque à 4 à 2 sur un pénalty évitable si Cédric ne se serait cru gardien de but un instant en repoussant le ballon de la main sur sa ligne .
Le rouge était donc logique pour lui et on se retrouva en infériorité numérique pendant 5 minutes .

SITE DE RION

Commenter cet article