LA TREVE AU CHAUD .

Publié le par FRED

LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
LA TREVE AU CHAUD .
  • ST PAUL SPORTS      3
  • FLOIRAC                      1

A la pause , on ne donnait pas cher des chances landaises pour rafler la mise . En effet , tout au long des 45 premières minutes , il avait manqué de tout dans tous les secteurs du jeu saint paulois pour faire douter des girondins bien en place grâce entre autres à un axe central défensif très solide . Les visiteurs avaient même ouvert le score dès la dixième minute ,  profitant d'un errement défensif en pleine surface de Pierre Rafa qui eut beaucoup de mal à rentrer dans la partie ( allez savoir pourquoi ....) . Forts de cet hyper-réalisme , les bordelais gérèrent sans grande difficulté , à leur main , le premier acte sans toutefois se montrer très dangereux aux abords de la surface locale . Il faut dire qu'ils furent bien aidés par des saint paulois loin de leur meilleur jour , privés il est vrai de Kevin leur indispensable buteur .

La partie changea complétement de physionomie à l'entame de la seconde période . Celte efficacité qui avait logiquement permis aux girondins de prendre l'avantage choisit le camp des representants du Grand Dax jusqu'au coup de sifflet final . A la plus grande joie du maigre public présent qui apprécia à leur juste valeur deux réalisations " Zlatanesques " qui donnèrent l'avantage aux locaux après l'heure de jeu . A commencer par celle du jeune Halm , fraichement rentré , qui sur une reprise demi-volée nettoya la lucarne gauche girondine ,  imité dix minutes plus tard par Pierre Rafa qui enleva la toile d’araignée de la lucarne , droite cette fois-ci , du malheureux portier visiteur sur un maitre coup-franc frappé dans l'axe aux 20 mètres . Il venait de se racheter de sa prestation en demi-teinte lors de la première période . C'est Soufiane qui donna à 10 minutes de la fin un avantage définitif aux joueurs du bassin dacquois sur une réalisation pleine de malice .

Les landais venaient d'enchainer deux succès successifs tout comme les voisins dacquois . De quoi pour les deux camps passer la trêve au chaud et pourquoi pas se persuader d'une deuxiéme moitié de saison encore meilleure .....        

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article