ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .

Publié le par FRED

ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
ON ATTENDAIT VRAIMENT MIEUX .
  • TARTAS 2          1
  • ST VINCENT     1

On attendait monts et merveilles de ce derby qui mettait en scène l'ogre de la poule et un de ses dauphins . Malheureusement , le spectacle proposé ne fut pas de grande qualité loin de là s'en faut . Pourtant l'avant-match laissait présager un tout autre scénario . En effet , un terrain en parfait état , une météo clémente , un public qui avait répondu présent ainsi que deux équipes qui savent jouer au football , de nombreux ingrédients plaidaient donc en faveur d'une soirée qui s'annonçait belle . Et pourtant rien de cela à cause de deux camps qui préférèrent passer le plus clair de leur temps à palabrer , à contester , etc ....au lieu de faire vivre le ballon . Alors , bien sûr , l'homme en noir se vit dans l'obligation de distribuer de nombreuses récompenses dont deux de couleur rouge , une pour chaque camp pour ne pas faire de jaloux .

Il aura fallu attendre plus d'une heure de jeu pour voir enfin de véritables occasions de buts . Un coup-franc direct magnifiquement tiré par le maitre-artilleur local Landry , coach et joueur , l’échappée coté droit de Geoffrey le vincentien qui rata d'un cheveu le cadre , ainsi que l'ouverture locale du score par leur attaquant , qui , parti en position de hors-jeu , s'en alla seul gagner son face à face avec Matthieu , le portier visiteur . Nullement abattus par ce coup du sort en leur défaveur , les hommes de Labat se ruèrent à l'attaque avec la ferme intention d'égaliser . Ce qu'ils firent dans les dernières minutes de la partie grâce à leur gardien Matthieu , monté aux avant-postes , qui prolongea de la tête dans les buts tarusates un corner venu de la gauche .

Mais bon sang ! pourquoi tous les acteurs de cette rencontre ne s'étaient ils pas mis plus tôt à prendre du plaisir sur le pré ?   

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article