UN CONSTAT ALARMANT .

Publié le par FRED

UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
UN CONSTAT ALARMANT .
  • ST PAUL SPORTS       1
  • FC DES GRAVES         1

Deux buts , deux pénaltys , deux cartons rouges , deux blessés coté saint paulois , deux points de plus au classement pour chaque camp , à l'évidence  le chiffre 2 fut bien la vedette de cette rencontre entre deux groupes qui n'avaient aucunement l'intention de lâcher le moindre point au bout des 90 minutes .

Deux buts au tableau d'affichage , l'un marqué par les visiteurs au quart d'heure de la première période et l'autre n'arrivant pour les saint paulois que dans le temps additionnel du second acte .

Sur deux penaltys , celui des girondins consécutif à une faute du gardien local déséquilibrant aux 12 mètres un representant du FC des Graves et celui en faveur des locaux suite à une main girondine , sanction jugée très sévère par les quelques supporters du camp d'en face .

Deux blessés pour les hommes de Loustalot , Jean Camille victime d'une vilaine faute et le capitaine William , laissant leurs camarades sans rempaçant tout au long du second acte .

Deux cartons rouges , le premier punissant dès la 25 minute ce visiteur coupable du tacle trop appuyé sur JC et le second pour les locaux lors du deuxiéme acte , à l'heure de jeu plus précisement , sur une faute plus spectaculaire que dangereuse concédée par Kevin aux 35 mètres .

Deux points de plus ou deux de moins au classement ? Honnêtement , coté saint paulois , malgré une évidente volonté de bien faire , ils ne pouvaient prétendre à pas grand chose de mieux au vu de leur prestation . Quant aux girondins , ils durent se contenter du partage des points pour avoir joué pendant plus d'une demi-heure en infériorité numérique .

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Supporter de l'ombre 18/03/2015 12:23

Donner le n°10 à Romain... Il est beau, certes, mais quand même. Pourquoi pas à Flavien tant qu'on y est ?!