L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .

Publié le par FRED

L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
L’ÉLÉPHANT A ACCOUCHÉ D'UNE SOURIS .
  • OEYRELUY             1
  • ST VINCENT           1

Ce que l'on craignait , c'est finalement passé ! En effet , cette rencontre tant attendue n'a pas été à la hauteur des espérances d'un public qui s'était déplacé en nombre .

Bien sûr , un terrain gras ne facilita pas la tâche des deux équipes mais malgré tout , les règles du derby qui t'interdisent de perdre , qui t'obligent à ne jamais rien lâcher , qui te transcendent pour écraser ton voisin adversaire ( même 1/0 ) ne furent que trop peu mises en lumière tout au long des 90 minutes .

Bien sûr , les deux camps vous donneront chacun leur version .

Les vincentiens qui avaient ouvert le score à la demi-heure de jeu sur une tête du capitaine Seb Guillauma dominèrent les débats . Mais faute de clairvoyance dans l'avant dernier et dernier geste , ils ne parvinrent jamais à s’échapper au score , malgré beaucoup de bonne volonté , trop désordonnée cependant .

Coté oeyrelois , l’équipe ne parvint que trop peu à s'approcher balle au pied des buts adverses . La peur de perdre l’obligea à prendre un minimum de risques tout au long des 90 minutes . L'essentiel de son jeu se résuma à de grands ballons jetés dans la surface adverse , que Dubois , le solide défenseur central jaune et noir  , repoussa sans grande difficulté . Toutefois , les locaux s’obstinèrent à ne pas lâcher prise ,  comportement qui s’avéra payant dans les arrêts de jeu puisque ils égalisèrent suite à un cafouillage dans la surface visiteuse .

Au final , une rencontre sans saveur , loin des joutes d'antan , qui ne laissera pas un souvenir impérissable .

Pour clôturer ce dossier , un petit message pour qui se reconnaitra : l'auteur de paroles déplacées fait son méa culpa en regrettant sincèrement des mots qui ont dépassé sa pensée .

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Salut Fred.

Juste pour réagir au commentaire laissé par Mika sur l'article suivant.
J'ai plutôt hésité à écrire quelque chose ici mais plusieurs raisons m'incitent à le faire.

La première et la plus importante est pour "m'excuser" auprès de mes coachs, mes coéquipiers, mes adversaires et le club de Oyereluy (club où j'ai commencé ma modeste vie de footballeur à 6 ans et où j'ai passé 8 années) car ma "réaction" a eu quelques répercussions que je n'osais imaginé.

J'aimerai juste savoir si ton collègue t'a explicitement rapporté les paroles prononcées ce dimanche?
Je fais du foot depuis 20 ans maintenant et je pense qu'il est vrai que malheureusement on doit s'habituer à entendre des paroles plutôt injurieuses sur le bord d'un terrain, et qu'on doit tout faire pour ne pas réagir et se maîtriser.
Mais ce qu'il s'est passer, c'est bien différent.
Chaque dimanche j'entends quelques "belles paroles" que ce soit à l'extérieur ou à domicile. Mais souvent, ça ne dépasse pas le cadre du chambrage ou de l'insulte que je dirais "d'école".

Penses-tu réellement que des mots dépassent nos pensées quand on les répète 6, 7, 8 fois?? (je n'ai pas compté j'avais autre chose à faire).
Ne penses-tu pas qu'il a eu beaucoup de chance d'être tombé juste sur moi?
Je mets ma main au feu que s'il avait prononcé ces mêmes paroles a des joueurs du coin, 90% d'entre eux seraient immédiatement passés par dessus la main courante pour "régler le problème".

A la fin du match, je lui demandais juste de venir avec moi voir ma mère pour avoir confirmation de la relation qu"il aurai eu avec elle la veille au soir. Et ce qui m'a dégouté et mis hors de moi à ce moment là, c'est son manque de courage. Il avait apparemment plus ce qu'il fallait entre les jambes pour assumer ses propos (et oui, ma mère y étant peu être allez un peu trop fort la veille...)

Je le répète, on peut passer un match à m'insulter derrière mon but, je me dois de ne pas réagir. Mais là, les mots, que je n'écris pas ici car je ne pense pas que ton blog soit fait pour ça, dépassent bien plus que la simple insulte. Il ne faut pas penser qu'il y a que le racisme dans le football contre lequel il faut s'indigner, d'autres choses blessent tout autant.
Et pour ceux qui penseraient que ce sont de banales paroles, il ne s'agit pas la du "simple" mot "FDP", pour faire dans l'abréviation que tout le monde comprendra. Juste ce mot, je pense sincèrement que je n'aurais pas réagi, c'est tellement classique de nos jours.

Le problème maintenant, c'est que je suis convoqué avec Benoir, Henri, Jean-Luc et Lucas(??) par la commission de discipline. Des échéances importantes arrivent et on pourrais avoir des problèmes à cause de cette histoire. J'espère aussi que le club de Oyereluy n'aura pas de problèmes suite à ça.
Je prendrai pour moi toute sanction relative à ces faits (surtout financièrement), et regrette ce qui a pu se passer.

Autre chose, tu dis que John aurait entendu des paroles de même nature la saison dernière? Si John peut me dire qui a eu de tels propose envers lui, je me ferai un plaisir de m'entretenir avec cette personne. Mais par contre, et si tu le veux, je t'expliquerais mots pour mots les paroles de dimanche. J'ai de gros doutes sur une éventuelle similitude de propos entendu par John et ceux de dimanche.

Pour finir, j'en parlerai au moment venu et quand d'éventuelles sanctions seront prises: mais si sanctions il y a envers moi ou envers mon club, je pense sincèrement qu'il y a quelques chances pour que j'arrête quelques temps de pratiquer ce sport, trouvant dans cette situation beaucoup trop d'injustices.

Peut-être est-ce un bon garçon au travail et dans la vie, mais je ne peux accepter ses excuses même si elles sont les bienvenues. Il n'avait aucune raison de tenir ces propos (apparemment je gagnais trop de temps quand le ballons sortait) et surtout pas de les répéter sans cesse.

Désolé pour ce roman, de plus que je ne suis pas trop bon pour ces chose la. Mais ton blog est décrit "sans langue de bois" alors je me devait d'expliquer quelques petites choses, il es vrai, sans doute sans importance.

Bonne continuation pour ce blog que bon nombre de footeux du coin parcours chaque semaine.

Mathieu
Répondre
F
Merci à toi pour ce commentaire .
Je crois que l'unique solution pour tenter d'aplanir ce différend est que vous en parliez ensemble avec sérénité dans la mesure du possible . Je lui est demandé de t'appeler pour au minimum te présenter ses excuses pour des paroles (que je n'ai pas entendues mais dont on m'a rapporté la teneur ) mais qui j'en suis persuadé ont largement dépassé sa pensée .Je ne suis pas là pour défendre ou accuser qui que ce soit mais sache quand même que chacun de nous et moi le premier trainons comme des boulets des paroles ou des actes que nous regrettons même des années bien plus tard . De toute vous allez avoir l'occasion de vous expliquer de vive fois puisque Romain est lui aussi convoqué au district . Enfin , contrairement à ce que tu écris , rien n'est sans importance mais toutefois tout peut être atténué dans le calme et non dans l'excès .