JOHN AVAIT LA FRITE ....

Publié le par FRED

JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....
JOHN AVAIT LA FRITE ....

  • ST GEOURS 1
  • OEYRELUY 2

Au bout de 20 minutes , les oeyrelois avaient fait le plus dur en s’échappant au score sur deux réalisations de John .La première dès la cinquième minute sur une tête parfaitement maitrisée et la seconde sur un lob astucieux plein de maitrise technique dans le rectangle des 6 mètres .Ce large avantage était incontestable tant l'emprise des hommes du duo Fernier / Lamarque fut évidente dès le coup d'envoi . Au lieu d'enfoncer définitivement le clou avant la pause , les visiteurs tombèrent alors dans un jeu trop approximatif pour pouvoir faire une différence qui ne semblait pas inaccessible avec un minimum de concentration et d'application dans leurs gestes .

La deuxième période fut beaucoup plus équilibrée au grand dam du staff vert et blanc .Petit à petit , les locaux s'enhardirent , se montrant de plus en plus pressants devant les buts adverses . Et ce qui devait arriver , arriva . Sur un énième corner , les " orange et noir " furent récompensés de leur abnégation par la réduction de score somme toute pas illogique .Ils poussèrent même jusqu'au coup de sifflet final pour égaliser même l'expérience de la défense oeyreloise fit la différence . Après une première demie-heure parfaitement maitrisée , les " vert et blanc" se sont fait peur en grande partie par leur faute . Ils ramènent toutefois de ce court déplacement une victoire qui les fait regarder tout en haut du classement .

A noter en anecdote au cours du second acte deux buts refusés à John pour des positions d'hors-jeu . Faisons confiance au juge de touche .

Commenter cet article